Khalifa Sall
Khalifa Sall

Le fils de Khalifa condamné

Fils de l’ancien maire de Dakar Khalifa Sall, Ismaïla Sall a été condamné, hier, à six mois de prison assortis du sursis pour escroquerie et abus de confiance. Âgé de 41 ans, le prévenu avait roulé dans la farine l’Italien Agatino Pellizzeri qui voulait implanter une usine à café au Sénégal.

Publicités

Ismaïla Sall et son complice présumé, Ibrahima Abdoulaye Pam ont été jugés hier, par le tribunal des flagrants délits de Dakar pour abus de confiance, faux et usage de faux, escroquerie et complicité de ladite infraction. Niant les faits, le fils du leader de « Yewwi Askan Wi » a déclaré qu’Agatino Pellizzeri lui a remis 16,2 millions de francs pour la construction d’une usine à café et l’acquisition de terrains pour le compte de sa société. « Un virement devait se faire de Panama à Dakar mais la banque l’a bloqué pour des raisons de sécurité », argue le prévenu qui ajoute que le plaignant a reçu ses deux terrains.

Abondant dans le même sens, son co-prévenu explique : « J’ai connu Agatino en Espagne. Je l’ai mis en rapport avec Ismaïla pour qu’ils travaillent ensemble. J’étais présent quand Ismaïla marchandait le premier terrain mais je n’avais pas reçu de commission », s’est-il dédouané.

La partie civile qui s’est désistée de sa plainte, a reçu un acompte de 20 millions FCFA.

Selon Me Bamba Cissé, les fonds n’ont jamais transité entre les mains d’Ibrahima Abdoulaye Pam. « Il a eu à sortir son propre argent pour compenser des charges. Dans cette affaire, la complicité n’a pas été caractérisée », a estimé l’avocat qui a plaidé le renvoi des fins de la poursuite.

La défense d’Ismaïla Sall a fait savoir que le premier terrain a été acquis des mains de Mohidine Coly et le second des mains de Dieynaba Ndiaye. « Après acquisition, Ismaïla a revendu les parcelles à Agatino », précise la robe noire. Qui poursuit : « Le 3e a posé problème parce qu’il ne l’a pas acquis. Agatino devait verser 11 millions, ce qui n’a pas été fait. En tout état de cause, les parties ont trouvé un terrain d’entente », explique le conseil qui a plaidé la relaxe.

Après avoir relaxé Ibrahima Pam, le juge a condamné Ismaïla Sall à six mois de prison avec sursis pour escroquerie et abus de confiance. En plus de cette sanction pénale, il doit payer 20 millions FCFA à la partie civile.

Vérifier aussi

Urgent ! Justice: Mauvaise nouvelle pour le célèbre lutteur Gris 2

Les nouvelles ne sont pas bonnes pour le lutteur de Fass Gris 2. Ce dernier …