Le G20 s’engage à intensifier l’aide aux pays pauvres

Les grands argentiers des pays du G20 ont annoncé, mercredi 7 avril, une nouvelle extension de six mois, jusqu’à la fin de 2021, du moratoire sur la dette des pays les plus pauvres, durement frappés par la pandémie de Covid-19.

« Nous avons décidé de prolonger l’initiative de suspension du service de la dette des pays les plus vulnérables jusqu’à la fin de 2021 », a déclaré le ministre de l’économie italien, Daniele Franco, lors d’une réunion en visioconférence présidée par l’Italie, ajoutant qu’il s’agit de la « dernière » extension.

Le G20 a soutenu, en outre, l’initiative du Fonds monétaire international (FMI) d’augmenter l’aide aux pays les plus vulnérables, sous la forme d’une nouvelle émission de droits de tirage spéciaux (DTS) d’un montant de 650 milliards de dollars. Cette émission, la première depuis la crise financière de 2009, permettra d’augmenter les capacités à prêter du FMI.

Le moratoire sur le paiement des intérêts de la dette des pays les plus pauvres avait été décidé par le G20 en avril dernier, en pleine expansion de la pandémie, et prolongé en octobre jusqu’au 30 juin 2021.

Le président de la Banque mondiale, David Malpass, a salué cette nouvelle prolongation, tout en appelant les pays du G20 à faire preuve d’une « plus grande transparence ».

Check Also

Egypte : découverte d’une ville antique datant de 3 000 ans

Une visite dans des ruines de plus de 3 000 ans. C’est ce que propose …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR