Le groupe de RAP M.A.W.C SQUAD: 'Nous transposons notre spiritualité Yala Yala dans le Rap"
Le groupe de RAP M.A.W.C SQUAD: 'Nous transposons notre spiritualité Yala Yala dans le Rap"

Le groupe de RAP M.A.W.C SQUAD: ‘Nous transposons notre spiritualité Yala Yala dans le Rap »

Le nom renvoie à un mystère. Le fond à ce mysticisme dont ils veulent entourer leur Rap qui n’est pas un démon en folie vagabonde. M.A.W.C SQUAD se veut éclectique pour un art qui, au-delà du son, s’ancre dans les fondamentaux du genre. Révolutionnaires engagés nos invités se veulent missionnaires d’un meilleur devenir du style pour une meilleure écoute de la forme.

 Music artistes…..

 Présentez-vous à nos lecteurs !                            

Maw-c Squad est composé de deux membres à savoir moi Sadio Badiane artiste rappeur  et membre fondateur  du groupe Maw-c Squad plus connu sous le pseudo Diowizard et de Daouda Dieye plus connu sous le pseudonyme de David Mikhaïl

D’où vient le nom de votre groupe M.A.W.C Squad ?

 Le nom du groupe nous vient d’un ami qui vit actuellement à Paris. Pour la petite histoire, un jour nous étions sur une terrasse et ce dernier avait dessiné un Micro ayant des ailes et c’est à ce moment-là  que j’ai eu l’idée de le surnommer (faisant allusion au dessin) « Mic and Wings ». Quant au  Squad, il  signifie escadron car après la création du groupe en 2009 nous étions 3 membres Paco Design et Amrou et moi  Diowizard  .  A vrai dire  le groupe a connu pas mal d’évolution  avec le départ de Paco design en premier. Mais en 2015 le groupe comptait 4 membres dont moi, Amrou, David Mikhaïl et Gaïndé Mic . A cette époque aussi nous étions dans un label du nom de Bonn Yess Music. C’est en 2016 que nous avons décidé de travailler à deux David Mikail et  moi. Pour ce qui est des autres membres Amrou et Gaïndé Mic, ils ont décidé de suivre leur carrière chacun de son côté (en solo).

Dites-nous en un peu plus sur votre style musical?

 Nous faisons du  Rap classique souvent panaché avec de bonnes mélodies que ce soit  avec nos instruments locaux ou avec  d’autres instruments. Nous n’avons  pas de barrières tout en  précisant que nous respectons aussi les normes du rap. Et j’avoue que nous sommes très à l’aise avec ce style. Il nous permet de partager nos expériences mais également nos émotions, nos ressentis entre autres.

IMG 5077

  Qu’est ce qui fait votre identité ?

 Notre spiritualité ! Nous sommes des «  Yalla Yalla » Talibés de Cheikh Moussa Cissé Ndiambè Darou. C’est même cette  spiritualité qui facilite notre inspiration car nous ne nous limitons pas que sur le temporel mais nous allons  au-delà des choses, des faits, nous parlons des sujets tabous mais aussi du monde intelligible. Avec une touche de « baye-fall » dans l’accoutrement et les lyriques.

 Que pensez du style de rap qui se développe au Sénégal actuellement ? (rap Mbalax)

Disons que le  style de Rap qui se fait actuellement au Sénégal est devenu plus  accessible au grand public certes mais on a un problème là-dessus car ça ressemble  plus à du mbalakh qu’a du rap. D’ailleurs je  l’avais tantôt souligné que le rap est en train d’être ici au Sénégal pour des intérêts personnels mais aussi par l’ignorance du public qui ne connaît pas les normes du rap et aussi certains artistes qui pensent que ce style va s’exporter à l’extérieur. Même si ce style s’exporte à l’extérieur, les gens ne le prendront pas comme du rap. Donc on a un vrai dilemme avec ce style qui en plus d’être pauvre en terme de contenu sur le plan musical ne respecte pas les temps du rap est aussi pauvre en terme d’engagement. Ce n’est que des egotripes.

IMG 5085

 Êtes-vous dans un label ?

 Oui, présentement nous nous considérons comme des artistes indépendants mais nous avons tout de même signé avec le label Deep Vibes pour un contrat de production.

Parlez-nous de votre discographie ?

 En 2009 nous avons sorti notre tout premier single intitulé Maw-c, s’en est suivi de« Tékhé mba toukhou » en 2010. En 2015 il y a eu deux singles « Dox Dadjé » et« Mangui Diégalou »  sorti en vidéo. En 2018, le post projet « wakh Feñ »composé de 3 sons et vidéos clips que sont  « cas soumay »,  « Life » et  « Borom Darou » sortie en 2019.  Et enfin en 2020, la sortie du projet Mixtape de 16 titres avec des artistes invités en featuring comme Gaston Bandit Mic track 11 Massa Thiono, Karballah track 4 .Jah Make, Deepe Dose Track 8.Taaru Kawnou gui, JsideB track 13. Success, Abdou Sene sur le bonus Track et Khady Mbaye qui a fait les chœurs dans mal de sons.

IMG 5086

 Vous vous dites être des missionnaires ?

Oui nous sommes des missionnaires ! Nous sommes des artistes très engagés qui a pour mission de représenter le peuple afin de combattre l’injustice, le mensonge, inciter le peuple à avoir cette fibre patriotique et par la même occasion les inviter à un retour vers le seigneur histoire de mieux se connaître.

 Comment choisissez-vous vos thèmes ?

 Dans un premier temps, nous nous  concertons et à partir de là, nous essayons de « relativiser » le problème que rencontre la société. Faire un diagnostic profond du thème choisi avant de nous mettre à écrire. Mais la nature aussi nous inspire beaucoup quand nous faisons de la médiation.

IMG 20190912 WA0119

Des projets en vue ?

 Actuellement nous sommes en plein enregistrement pour un projet EP dont on préfère taire le nom pour le moment. Mais en même temps nous travaillons sur un autre projet. L’idée c’est de  mettre en place une structure afin de mieux promouvoir les jeunes .Sinon il y a également  une tournée nationale et internationale que nous envisageons de faire par le biais d’un grand promoteur événementiel d’ici Décembre 2022.

 

 ANNA THIAW

A propos de Mor Fall

Check Also

Amnistie ou grâce: De quoi s'agit-il exactement ?

Amnistie ou grâce: De quoi s’agit-il exactement ?

Le amnistie est pratiquement sur toutes les lèvres ces derniers jours. Pratiquement cette semaine, ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR