Acte contre-nature
Acte contre-nature

Le vendeur de pain fait une fellation à un garçon de 9 ans

Une affaire ahurissante. Vendeur de pain, demeurant à la rue Tolbiac, A. Diallo a été alpagué pour avoir fait une fellation à un garçon de 9 ans en pleine rue. L’horrible scène s’est produite à Rebeuss le samedi 11 juin 2022, aux environs de 17h. 

Publicités

Élève en classe de CE1, B. D. a été pris dans l’étau d’un homosexuel répondant au nom d’A. Diallo qui fréquentait la salle de jeux, située dans son quartier à Rebeuss. Le pervers entraînait le môme dans une ruelle pour lui faire une pipe à chaque fois que l’occasion se présentait. Le 11 juin dernier, vers 17h, le vendeur de pain s’est heurté au refus de l’enfant quand il a voulu abaisser son pantalon. Ayant pris goût à son ignominie, il lui donne la modique somme de 550 francs, puis abaisse son pantalon. Il s’est ensuite saisi de son sexe en le suçant. Mais, la scène n’avait pas échappé aux compagnons de la victime qui ont pris la clef des champs lorsque le pédophile a tenté d’assouvir ses désirs sexuels sur eux. Alerté par une plainte du père du gamin le 13 juin, le commissariat de Rebeuss convoque le déviant sexuel qui a reconnu les faits sans ambages. « Je lui ai fait une fellation à plusieurs reprises. Ce sont des copains qui m’ont initié à cette pratique », s’est justifié le jeune homme de 20 ans qui a toutefois réfuté avoir ciblé les amis de son « partenaire ». Âgé de 9 berges, celui-ci a confié aux enquêteurs que c’était la première fois qu’il subissait l’assaut du pédé. « C’est mon ami T. D. qui nous a vus. Il avait même informé un imam du quartier. Une fois chez moi, je me suis confié à ma mère qui a avisé mon père », souligne-t-il.

D’après la partie civile, les amis de son fils lui ont rapporté avoir subi une tentative d’agression sexuelle de la part du mis en cause.

Déféré au parquet du tribunal de grande instance de Dakar, A. Diallo a été placé sous mandat de dépôt pour acte contre nature. Le dossier a fait l’objet de deux renvois à cause du plaignant et son fils qui ont brillé par leur absence. Le gay va passer de nouveau à l’audience des flagrants délits le 30 juin prochain.

 

Vérifier aussi

Agression de Maimouna N. FAYE : L’Etat lance la traque pour identifier le coupable

Moussa Bocar Thiam a invité l’Etat du Sénégal à ouvrir une enquête suite à l’agression …