TRIBUNAL dakar palais de justice
SAMSUNG DIGITAL CAMERA

L’employé aurait volé 30 millions Fcfa pour baptiser son fils

Accusé d’avoir financé le baptême fabuleux de son deuxième enfant avec les 30 millions volés de son employeur, Cheikh Alioune Mbaye Cissokho a été attrait à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar pour abus de confiance et recel. Mais, le coursier a mille chances de recouvrer la liberté mercredi prochain, car le parquet a sollicité sa relaxe, faute de preuves. Les deux complices présumés du mis en cause risquent, eux, deux ans d’emprisonnement ferme.  
Le baptême du deuxième enfant de Cheikh Alioune Mbaye Cissokho a fait des émules. Le père de famille n’a pas lésiné sur les moyens pour en mettre plein la vue aux invités. Alors qu’il n’a qu’un salaire de 80.000 francs. Ayant assisté à la cérémonie époustouflante, Babacar Gaye a automatiquement soupçonné son employé d’avoir orchestré le vol de ses 30 millions francs le 11 mars 2022. Ce jour-là, le plaignant a commis Moussa Sy pour le retrait de la somme de 30 millions francs dans une banque, située à l’avenue Cheikh Anta Diop. Après avoir encaissé ledit montant, Moussa Sy a pris place sur le jakarta de son collègue Mamadou Fall. Une fois au rond-point Mermoz à 15h, le duo aurait été percuté par un scootériste qui a emporté le sac contenant l’argent. Propriétaire d’une entreprise spécialisée dans les opérations de transfert d’argent mobile money, Babacar Gaye a déposé une plainte contre X.
Les images de la vidéosurveillance contredisent les mis en cause 
Entendus, Moussa Sy et Mamadou Fall allègue que le brigand a percuté leur jakarta par derrière, avant de prendre le sac. Mais, ils ignoraient certainement que tout Dakar est maintenant sous caméra de surveillance. Car, les images ont démonté leurs arguments. Les gendarmes ont constaté que les mis en cause n’ont subi aucun accident. Leur jakarta a cheminé avec un scooter sur une distance de 30 mètres. Lequel a finalement dépassé le jakarta sans le tamponner. Également, l’exploitation du journal d’appels de Moussa Sy a révélé qu’il a communiqué avec son collègue Cheikh Alioune Mbaye Cissokho à maintes reprises le jour de la supposée agression. Auditionné, ce dernier a déclaré qu’il était à l’hôpital avec son épouse pour une visite prénatale. Mais, madame Cissokho a démenti son conjoint, indiquant qu’elle n’a pas mis les pieds à l’hôpital. Autant d’éléments qui ont bétonné l’accusation.
Les prévenus persistent dans leurs dénégations
Écroués pour abus de confiance et recel le 31 août, les prévenus ont été jugés par le tribunal des flagrants délits de Dakar ce mercredi de 14 septembre. La trentaine, Cheikh Alioune Mbaye Cissokho a soutenu mordicus qu’il était à l’hôpital avec sa dulcinée, laquelle a accouché le 27 mars. Mais, il a admis avoir acquis des meubles (chambre à coucher et armoire) et effectué des dépenses de prestige lors du baptême. Pour justifier l’origine de ses ressources, Cheikh a soufflé avoir bénéficié du soutien de ses parents et amis. « La partie civile m’a offert 100.000 francs. Quant à la bâche, elle a été décorée par un pote qui m’a également offert 70.000 francs », a-t-il lancé. Interrogé sur les raisons de sa présence sur les lieux du supposé accident, Cheikh a confié avoir été informé par Moussa Sy. « La partie civile m’a trouvé sur les lieux », dit-il. Toutefois, Cheikh Cissokho a reconnu avoir eu un manquant de 100.000 francs à deux reprises par le passé.
Marié et père de quatre bouts de bois de Dieu, Moussa Sy a laissé entendre que Mamadou Fall avait déposé le sac contenant les 30 millions devant le jakarta. « Quand l’agresseur a percuté le jakarta, Mamadou Fall est tombé. C’est à ce moment que le malfaiteur a dérobé le sac. Je n’ai vu que sa main », a expliqué le quadragénaire. Mamadou Fall a, pour sa part, renseigné que ce sont les sapeurs-pompiers qui l’ont évacué à l’hôpital Idrissa Pouye de Grand Yoff où il a reçu des soins. Il a eu des blessures à la tête et au pied. Recruté en décembre 2021, le livreur a fait savoir qu’il est payé à 500 francs la course.
 
La victime réclame 40 millions francs
Prenant la parole, Ibrahima Gaye a renseigné que c’est Cheikh Alioune Mbaye Cissokho qui était son agent de recouvrement. Il a été remplacé par Moussa Sy à cause de ses manquants. « Cheikh se chargeait de le transporter à la banque à bord de sa moto. Le jour des faits, il s’était absenté prétextant un rendez-vous médical de son épouse », s’est rappelé le chef d’entreprise. Mes Ousseynou Ngom et Rama Bâ ont martelé que les prévenus ont créé un fait justicatif qui allait marcher s’il y avait pas de vidéosurveillance. En guise de réparation, les deux avocats de la partie civile ont réclamé 40 millions francs. Faisant ses requisitions, le maître des poursuites a requis la relaxe de Cheikh Alioune Mbaye Cissokho au bénéfice du doute. Au même moment, le parquet a sollicité deux ans ferme contre Moussa Sy et Mamadou Fall. Les trois conseils de la défense ont plaidé la relaxe. Pour Me Abdourahmane So, on ne peut retenir que la responsabilité civile de Moussa Sy. Étant donné que celui-ci avait remis le sac à Mamadou Fall. Délibéré le 21 septembre 2022.
KADY FATY

A propos de Mohameth

Check Also

Ndioum: 3 collégiennes mortellement fauchées par un 4X4

Sangalkam: Un accident fait deux victimes et des blessés

Un accident d’une extrême violence s’est produit sur la route de Sangalkam ce dimanche 25 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR