Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Lutte contre le chômage des femmes et des jeunes en banlieue : Mec "Woolonte" s'engage
Lutte contre le chômage des femmes et des jeunes en banlieue : Mec "Woolonte" s'engage

Lutte contre le chômage des femmes et des jeunes en banlieue : Mec « Woolonte » s’engage

Mettre fin au chômage des jeunes et des femmes surtout en banlieue a toujours été le combat de plusieurs acteurs. La Mutuelle d’Epargne et de Crédit  » Woolonte » , sise à Bène Baraque joue sa participation. Mec  » Woolonte » déroule d’abord ses activités en banlieue, précisément à Yeumbeul et à Keur Massar.

Une structure qui investit encore dans l’autonomisation économique des femmes. Pour un des responsables de la structure, c’est la voie la plus sûre pour l’éradication de la pauvreté et une croissance économique inclusive. Les femmes apportent une contribution énorme à l’économie, que ce soit au sein des entreprises, dans les exploitations comme entrepreneuses ou employées, ou par leur travail non rémunéré à la maison. Et grâce à la Mutuelle d’Epargne et de Crédit « Woolonte » , beaucoup de jeunes déroulent leurs activités dans les règles de l’art. Il faut signaler que Mec reste engagée pour soutenir l’autonomisation économique des femmes conformément à ces engagements. « Nous, nous mettons en œuvre des programmes pour promouvoir la capacité des femmes à obtenir des emplois décents, à accumuler des actifs et à influencer les institutions et les politiques publiques qui déterminent la croissance et le développement.

Publicités

L’un de nos domaines d’intervention privilégiés est le plaidoyer pour une estimation du travail non rémunéré des femmes au foyer et pour que des mesures soient prises afin que les femmes et les hommes puissent plus facilement combiner ce travail avec un emploi rémunéré. Tous les programmes s’adressent aux femmes et aux jeunes les plus pauvres et aux porteurs de projets. Les groupes les plus marginalisés au sein de notre société, comprennent les femmes, les domestiques, ainsi que certaines immigrées et des femmes faiblement qualifiées mais aussi les jeunes ambitieux qui peinent à trouver des financements pour le déroulement de leurs projets.

Nos objectifs consistent à leur assurer des revenus plus élevés, un meilleur accès aux ressources et un meilleur contrôle de celles-ci, ainsi qu’une sécurité accrue comprenant la protection contre la violence et autres problèmes dont les jeunes et les femmes se sont confrontés comme le chômage ».

 

Sada Mbodj

Vérifier aussi

images 1 1

Gestion de l’eau de Sénégal : Ousmane Sonko demande des explications au directeur de l’ONAS : « où sont passés les 60 milliards ? Il me faut un rapport détaillé… »

Ousmane Sonko est toujours dans sa logique du  » Dioubeul, Leral » . Ce dernier n’est …