Magal de Touba : Macky Sall annoncé dans la ville sainte ce Samedi
Magal de Touba : Macky Sall annoncé dans la ville sainte ce Samedi

Macky à TOUBA: La grande opération de charme d’un éternel perdant dans la ville sainte

Un grand hôpital de grande capacité d’accueil, voilà le joyau que Macky vient de construire à Touba. D’une capacité de 300 lits, l’hôpital a coûté une quarantaine de milliards dans la seconde ville du Sénégal peuplée de plus d’un million d’habitants. Une belle réalisation sans doute qui a fait que le Président de la République est entrée dans une forme d’extase. Il a estimé qu’aucun gouvernement n’a fait mieux que lui en matière d’infrastructure à Touba : le péage, l’hôpital, le réseau d’assainissement, l’électricité, etc.

C’est d’ailleurs ce qui a fait écrire à Madiambal Diagne dans sa chronique de ce lundi, que c’est ‘’L’heure pour Touba de récompenser les actes de Macky Sall’’. Une allusion qui n’est adressée ni au khalife ni au porte-parole, mais plutôt aux populations de Touba, qui, jusqu’ici, ont toujours voté pour l’opposition. Bien sûr, le Khalife Serigne Mountakha a apporté à Macky son soutien et a exprimé sa reconnaissance mais, la grande opération de charme de celui-ci vise surtout les talibés.

Ces derniers seront-ils reconnaissants envers celui qui s’auto-proclamé bienfaiteur jusqu’ici se dire merci à lui-même pour tout ce qu’il a fait dans la ville Sainte ? C’est toute la question. Car, ce que cherchent le Président et ses proches, c’est de conquérir la seconde ville du Sénégal en y gagnant les élections. C’est pourquoi, Macky n’a pas manqué d’y parler politique même s’il y a un paradoxe dans sa démarche. Du point de vue purement républicain. Car, c’est une bonne chose de créer un hôpital aussi important à Touba. Mais, il ne faudrait jamais perdre de vue que c’est avec l’argent du contribuable que cela a été fait.

Or, en parlant et en agissant comme s’il s’agissait de faveur ou d’efforts personnels exceptionnels relevant de personnes ou de fondations privées, c’est s’inscrire dans une dynamique purement politicienne.
Le Président de la République a été élu pour ces réalisations et celles qui lui ressemblent en matière sanitaire et dans n’importe quel domaine.
Si un hôpital est construit par l’Etat, c’est tout le Sénégal qui l’a fait pour des sénégalais. Et c’est tout à fait normal.
En faire alors un objet de récupération politique et aller jusqu’à penser qu’il faut que les populations de Touba ‘’récompensent’’ Macky pour cela, c’est ignorer les principes républicains de base et surtout le fait que la seconde ville du pays est tout à fait fondée à recevoir les infrastructures de qualité qu’elle mérite.

Libre alors à tout habitant de la ville de choisir son camp au moment des élections étant entendu que d’autres réalisations se feront à Touba notamment, peut-être, un aéroport international, une gare routière, etc.
Il est certes légitime pour un homme politique de chercher des voix, mais le Président de la République doit savoir faire la part des choses : Il y a des moments où il n’agit pas en tant que chef de parti et doit éviter tout propos qui pourrait, justement, inciter ses adversaires à agir en enfreignant le mot d’ordre du Khalife.

Mais, comme à Fatick, Macky est toujours dans la politique partisane et agit plus en chef de clan, c’est-à-dire de coalition qu’en chef d’Etat.
Il est temps que nos dirigeants prennent conscience du fait que l’argent qui est investi dans les projets ne vient pas de leurs poches mais du trésor public. Touba est libre de choisir qui il veut à n’importe quelle élection même s’il est heureux que nos autorités publiques sachent qu’il faut travailler pour conquérir le cœur des citoyens.

Mais ceux qui font des réalisations, doivent éviter l’autoglorification comme si, pour eux, travailler pour le peuple, est une prouesse.
En général, les paysans au champ ne se disent pas ‘’merci’’ à eux-mêmes. Ils attendent qu’on le leur dise.
Assane Samb

Check Also

mackyavélisme

De Fatoumata Ndiaye à Bougane Gueye: Le ”mackyavélisme” en œuvre

Le leader de ”Fouta Tampi” Fatoumata Ndiaye a tempéré ses ardeurs, mis de l’eau dans …

One comment

  1. Éternelle perdant a touba mais éternelle gagnant dan le reste du Sénégal touba ne pas Sénégal la preuve il n’a jamais gagné à touba il est toujours président du Sénégal et il le restera jusqu’à 2035 si vous pensez que perdre à touba c’est perdre les élections détrompez vous

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Rewmi

GRATUIT
VOIR