Dahra Djoloff : La  dame qui avait accouchée puis enterrée son bébé dans une bergerie, arrêtée 
Rixe mortelle à la zone de Captage: Un vendeur de café poignardé en plein cœur 

Malika: Un enfant retrouvé mort avec des traces de blessures sur le corps

Un enfant du nom d’Ibrahima Ndour a été retrouvé mort dans une voiture abandonnée. La découverte macabre a eu lieu à la Cité Sonatel de Malika (commune de Keur Massar). Le père de la jeune victime, Coly Ndour, ancien joueur de football, revient sur les faits.

« La vie et la mort vont de pair, mais ce sont les circonstances de la mort de mon fils qui sont tristes. Il faisait l’objet de recherche depuis plusieurs heures. Sa mère m’avait caché l’information. C’est, après plusieurs heures de recherche, qu’elle est venue me dire que notre fils est introuvable. Moi aussi, je me suis lancé à sa recherche.

Par la suite, on m’a informé qu’il a été retrouvé mort dans un véhicule’’, explique le père meurtri, dans des propos relayés par le quotidien Enquête.  Le plus bizarre, selon lui, ajoute le journal, est que le lieu où il a été trouvé et sa maison ne font même pas 30 m. À cela s’ajoute le fait que son fils n’aurait pu ouvrir la porte de cette voiture, vu son âge. Une chose que le propriétaire a confirmée, dit-il.

‘’Il n’avait que 4 ans. Je ne crois pas à une mort naturelle. Je l’ai trouvé inerte, recouvert d’un tissu. J’ai constaté des brûlures sur son corps. On a passé la nuit ensemble. Il se portait bien. J’ai commencé à douter.

Quand les éléments de la brigade nationale des sapeurs-pompiers sont venus, on a constaté au niveau de son ventre des traces de blessures, comme si on l’avait battu. (…) Je mène cette bataille pour que pareille chose ne puisse plus se reproduire’’, déclare Coly Ndour.

À propos Mor Fall

Vérifier aussi

Escroquerie : Deux (02) candidats à l’émigration grugé de 2 millions de F Cfa par un faux « Mbacké Mbacké »

Trois mois d’emprisonnement ferme, est la peine retenue contre Abdou Khadre Gueye. Commerçant et tradipraticien …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *