Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Monseigneur Benjamin Ndiaye
Monseigneur Benjamin Ndiaye

Noël 2022 : « Bannir la violence sous toute ces formes », l’invite de Monseigneur Benjamin Ndiaye

A l’occasion de la célébration de la veillée de Noël 24 décembre à la cathédrale notre dame des victoires, l’archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, a insisté, sur « les signaux de violences multiformes » existant dans la société sénégalaise, soulignant que l’absence de paix mettait la vie en péril.

« L’absence de paix met en péril la vie. Elle expose les plus faibles à la mort, compromet le développement, accentue la pauvreté,  favorise les égoïsmes et met en valeur la raison du plus fort », a déclaré le père évêque Benjamin Ndiaye lors de son homélie lors de la veillée de noël. Pour lui, il est nécessaire que nos pensées, notre langue, nos paroles servent plutôt à bénir qu’à détruire, à réconcilier qu’à diviser, à dire la vérité qu’à profiter des mensonges. C’est ainsi que nous éviterons les différentes menaces d’incendie qui nous guettent. Il souligne que, « des signaux de violences multiformes existent dans notre société sénégalaise ». « Ces signaux ne correspondent pas au message de Noël ». « Ce sont des menaces qui mettent en péril l’harmonie sociale dont nous avons besoin », a estimé l’archevêque de Dakar

Aux fidèles chrétiens, il demande : « Osons donc nous interroger sur les conversions que nous devons faire pour promouvoir des comportements citoyens qui promeuvent la paix ». Évoquant l’impact des réseaux sociaux, Monseigneur Ndiaye s’est interrogé : « Comment ne pas nous convaincre que c’est en définitive, l’utilisation qui pose problème ? « C’est l’homme, avec sa conscience, qui qualifie l’usage qu’il fait de l’instrument. Suivant ses motivations, ses pensées ou ses pulsions, il peut en faire des moyens de bienfaisance ou de malfaisance”, a expliqué l’archevêque de Dakar.

Revenant sur la fête de Noël, Monseigneur Benjamin Ndiaye, a rappelé que la naissance de Jésus est associée à la grandeur de Dieu, à sa majesté et aussi à l’avènement de la paix sur la terre comme expression de son amour. Ainsi, il a invité tous les fidèles « à prier ardemment » en invoquant « l’enfant de Bethléem, le prince de la paix, pour l’avènement de cette paix dans nos familles, dans nos communautés, dans notre pays, dans notre sous-région, dans notre continent et dans le monde ».  « Bien-aimés de Dieu, accueillons la grâce d’Emmanuel, « Dieu avec nous », qu’il fasse de nous tous des artisans de la paix », a-t-il prié


Rosita Mendy

Vérifier aussi

telechargement 8 14

Economie et Entrepreneuriat des femmes: Comment le microcrédit transforme la vie des femmes en Afrique de l’Ouest

Un peu partout en Afrique de l’Ouest, les microcrédits jouent un rôle crucial dans l’autonomisation …