Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Période de forte canicule: Les jeunes à l’assaut des plages interdites
Période de forte canicule: Les jeunes à l’assaut des plages interdites

Période de forte canicule: Les jeunes à l’assaut des plages interdites

De Malika à Guédiawaye les plages sont prises d’assaut. Déjà; des vies sont englouties par la grande bleue. Des jeunes semblent avoir la  tête dure quand il s’agit de leur faire entendre raison et les dangers qui les guettent.

C’est une localité qui enregistre chaque année des cas de noyade : Malibu. Située dans la commune de Golf-Sud à Guédiawaye, la plage de Malibu a emporté un homme d’une quarantaine d’années. Cheikh. D, pour dominer la chaleur qui sévit depuis quelque temps en cette période d’été, s’est rendu avec ses amis à cette plage très connue de la banlieue pour une baignade. Mais les vagues se sont emparées de la vie du jeune homme malgré les cris et alertes de ses camarades. Avec cette forte chaleur qui s’abat sur Dakar  tous les moyens sont bons pour trouver de la fraicheur. La capitale, dépourvue d’arbres pour atténuer cette canicule, la seule solution reste le grand bleu : la mer.  Prise d’assaut par des milliers de jeunes, elle englouti des vies tout au long de l’été.

Publicités

A preuve, nombreux sont les jeunes qui y perdent la vie. Mais cela ne diminue point l’ardeur des baigneurs. Même si des panneaux qui interdisent la baignade n’existent plus, les jeunes eux n’en ont cure. Les élèves au premier rang, des femmes accompagnées de leurs progénitures, l’idéal pour certains, c’est juste le temps de se rafraichir. « C’est le comble car ils sont nombreux à venir ici dans cette plage, sachant qu’elle est interdite à la baignade.

Et c’est un drame », peste un vieux dans tous ses états. « Que les populations fassent attention et restent loin de la plage.  De Yoff à Guédiawaye  en passant par Gadaye, il est interdit de se baigner mais les gens font la dure tête », se désole les populations.  Pour d’aucuns, il est idoine de prendre des dispositions afin de sensibiliser davantage les uns et les autres de ne pas se baigner dans ces plages interdites. C’est le cas à Golf Sud, Gadaye, Malika etc. « Vous avez vu les vagues ! Personnes ne peut les résister. C’est un danger et chaque année, ce sont des vies qui sont emportées par la mer » se désole Gaye, un habitué des lieux, chapelet à la main.  « Nous avons des maitres-nageurs mais dépourvus de matériels. Que les parents les retiennent avant que le pire ne se reproduise », clament les jeunes.  Chaque dimanche, le véhicule des sapeurs-pompiers est plus que sollicité.  « Les jeunes passent outre les mesures mises sur pied et font comme bon leur semble », regrettes des vieux.  

Le prétexte de la cherté des plages privées

Même si la sensibilisation est de mise, au niveau de la plage de Malibu Beach dans la commune de Golf sud, les nageurs semblent ne pas se soucier du danger. Ici, l’idéal c’est de patauger à côté des jeunes filles. « Nous nous sommes là juste pour nous rafraichir avec cette forte canicule, rien de plus ; gare à celui qui s’aventure à nager loin », prévient une dame, pressée de plonger.

Et pourtant, d’autres sont bien conscients du réel danger qui les guette. « La baignade est interdite mais bon…que faire. Il suffit de respecter les consignes. Nous ne pouvons pas aller à hanse Bernard ou dans les plages privées. C’est un peu cher pour nous alors, c’est ici notre Eldorado. » Une idée bien partagée par tous nos interlocuteurs qui n’ont que cet argument à l’apex.  De Malika à Guédiawaye, les plages sont « inondées ». Les sapeurs-pompiers eux comptent toutefois installer un campement afin de parer à toute éventualité de noyade. Pour l’heure, en cette forte canicule, l’océan a ouvert grande, sa gueule.

Momar CISSE

 

Encadré

Liste des plages interdites : Soumbédioune, Université, Mermoz, Le Virage, Almadies 1 et 2, Mamelles, Institut Pasteur, Lat Dior, Parcelles Assainies, Guédiawaye (Hamo 3, 4, 5, 6), Malika, Cap des Biches (Centrale Senelec), Port autonome, Hann, Sococim, Rufisque (Ex-Bata), plage Niague, plage de Bargny. 

Les plages autorisées sont : Terrou Baye Sogui, Anse Bernard, Almadies 2 (pour les surfeurs), Plage des enfants, Cour suprême, Terrou-bi, Ouakam, Yoff, Ngor, Ile de Ngor, Cambérène, Piscine Mermoz, Ile de Gorée, El Mahdi, Koussoum.

M.C

Vérifier aussi

Trois (03) Personnes meurent dans un accident: Du sang a coulé sur la VDN

Encore une triste journée pour les usagers de la route. Hier, un bus tata de …