Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Présidentielle 2024: C’est déjà la guerre entre Abdallah et Amadou

On est pas loin entre Mahammad Boun Abdallah Dionne et Amadou Ba d’une grande guerre même si ce n’est pas la guerre totale.  Après qu’une cohorte de délégués de Dionne a été débauchée par le camp du candidat du pouvoir, la riposte du camp de Boun Abdallah Dionne ne s’est pas fait attendre. Tout en démentant Amadou Ba, les partisans de l’ancien Premier ministre soutiennent que « Dionne fait peur, BBY perd le nord » !

La riposte n’était qu’une question d’heures. Beaucoup de medias ont parlé de la guerre entre les deux leaders politiques issus de la même formation politique. Des manchettes de la presse ont récemment affiché qu’une cohorte de délégués de la coalition Dionne 2024 a été débauchée par le candidat de BBY, l’actuel Premier ministre Amadou Ba.

Publicités

La guerre commence à s’installer entre les deux camps. Du côté de la coalition Dionne 2024, on soutient face aux attaques du camp de la majorité présidentielle que « Dionne fait peur, BBY perd le nord ». « La corruption est la recette favorite des poltrons ». Loin d’être un effarement, ces piètres actes d’un autre temps sont, pour la Coordination nationale de Dionne 2024, un amusement » ironisent les partisans de l’ancien Premier ministre dans un communiqué. Il faut dire que, parmi tous les candidats déclarés, Mahammad Boun Abdallah Dionne est celui qui est le plus visé par l’entreprise de menée par le camp auquel il est censé appartenir !

Après avoir quitté avec fracas Bby et annonçant soutenir l’ancien Premier ministre, Boun Abdallah Dionne, Habib Niang, a rompu avec ce dernier pour occuper le poste de conseiller spécial du Premier ministre Amadou Bâ. Ensuite une autre attaque frontale a consisté à distiller l’information selon laquelle des délégués de Dionne ont été débauchés par Amadou Ba. En affront de plus pour l’ex-« double bouton » du Président.

Face à la résistance renouvelée et au rejet catégorique des alliés de la Coalition Dionne 2024, BBY investit hideusement et maladroitement le champ de l’intox et l’infox en présentant sous un faux jour des faux-délégués inconnus de la Coalition comme étant des démissionnaires et rejoignant le candidat Amadou Ba » souligne la coalition Dionne 24. Les vrais délégués de Tambacounda et de Louga sont et restent avec Mahammad Boun Abdallah DIONNE, selon le camp de ce dernier. « Les autoproclamés dans une vidéo ont parjuré et tronqué la vérité.

La Coalition DIONNE 2024 ne les connait point. S’agissant de Saint-Louis, sans l’apport de l’ex délégué, le parrainage de la région a déjà été collecté et validé par la Coalition DIONNE 2024 dans ses bases de données informatiques. « C’est de la confiance que naît la trahison », dit-on. Ceux qui ont cédé à la corruption et à la tentation ne méritent pas d’être membres de la Coalition pour un Sénégal juste. Entre le camp de l’argent et celui du Sénégal, ils ont choisi » vitupère le camp de l’ancien Premier ministre. « Toutefois, leur départ n’est qu’un coup d’épée dans l’eau.

La dynamique DIONNE 2024 est lancée. Elle a atteint sa vitesse de croisière. Rien ou personne ne peut l’arrêter. La Coalition Dionne 2024 arrivera à bon port puisqu’elle a déjà bouclé plus de parrainages que ce qui est requis dans chacune des 14 régions et détient par devers elle et sans erreur aucune les parrainages nécessaires (le maximum requis) sans aucun achat de conscience.

La Coalition Donne 2024 sera de la compétition électorale puisque les Sénégalais la portent déjà dans leur cœur et c’est cela qui fait peur à BENNO. Le Président Mahammed Boun Abdallah Dionne et sa coalition restent sereins et n’ont qu’un seul cap, Février 2024 qui verra naitre la 3ème alternance démocratique au Sénégal. Tout le reste n’est que distraction et gageure » assure en conclusion la coalition Dionne 2024.

Source: Dakar Matin

Vérifier aussi

Mamadou Lamine GUEYE de « XALE YON » tire sur le régime: « On ne dirige pas un pays par des slogans »

La période de grâce pour Diomaye et Sonko est-elle arrivée à sa fin ?  Une question …