Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Présidentielle de 2024: Fatou Sène, mairesse de la commune de Kahone
Présidentielle de 2024: Fatou Sène, mairesse de la commune de Kahone

Présidentielle de 2024: Fatou Sène, mairesse de la commune de Kahone prend la défense d’Ousmane Sonko, puis exige la direction générale des élections à donner ses fiches de parrainage à son mandataire 

« Le refus de donner des fiches de parrainage au mandataire de l’ex leader du parti PASTEF est anormale. Ousmane a renforcé la démocratie sénégalaise ». Ce sont les vérités crues de Fatou Sène, Coordinatrice de la coalition Andu nawle ligeeyal Sènègal à la direction générale des élections.

Revenant sur le cas de l’ex leader du PASTEF, il est, selon la mairesse de la commune de Kahone dans le département de Kaolack, un héros parce qu’aujourd’hui ils ne peuvent parler de la démocratie au niveau du Sénégal en occultant le président Ousmane Sonko. « Il est allé au-delà des frontières du Sénégal. Nous sommes un acteur politique, nous sommes dans les réseaux sociaux, au niveau de la presse. Nous suivons tous tout ce qui se passe au niveau national et international », évoque-t-elle.

Publicités

Et de s’interroger que « nous avons vu comment est –ce- que la problématique d’Ousmane Sonko et de sa candidature et tous ses problèmes politiques et politico-judiciaires sont traités au niveau national et international ». A ces propos, Fatou Sène veut aussi d’abord rendre hommage Ousmane Sonko. De son avis, « vu ce qu’il est en train de subir moi je dis que personnellement, est ce que j’allais être en mesure de subir pareil, est ce qu’un autre candidat diffèrent d’Ousmane Sonko allait être en mesure de subir ce qu’Ousmane Sonko est en train de subir ».
Non seulement, la Coordinatrice de la coalition Andu nawle ligeeyal Sénégal pense que ce que la direction générale des élections a fait au candidat Ousmane Sonko moi, ça pouvait se passer autrement.

« Aujourd’hui, moi, je pense que le jeu doit être démocratique. On doit permettre à tous les candidats d’avoir la possibilité de retirer leurs fiches et d’aller parrainer comme tout le monde et d’aller aux élections », exige-t-elle.
En tant que politique, l’édile de la commune de Kahone plaide qu’Ousmane Sonko doit recevoir ses fiches et aller parrainer comme tout le monde. « Si la population sénégalaise dit que c’est Fatou Sène Diouf, nous avons confiance en elle, elle doit avoir la possibilité de gagner cette confiance.

Si toute la population sénégalaise dit que c’est Ousmane Sonko, on doit permettre à Ousmane Sonko d’aller à la rencontre de ses populations. C’est vrai que je ne suis pas juriste, tout ce qui est du droit, du ressort de la justice, nous allons le laisser à la justice », juge-t-elle nécessaire.
Pour ce qui est de sa candidature à l’élection présidentielle de 2024, elle dit être à fond sur concernant la collecte de parrainage. « La coalition est représentée dans les 14 régions du Sénégal. Le parrainage ne sera pas un obstacle », soutient la Coordonnatrice de ladite coalition qui s’est vite attaquée à Amadou Ba, candidat de Benno bokk yakaar (BBY).
« Au moment où l’actuel chef du gouvernement et candidat de Benno est en tournée économique qui a des relents politiques, les autres candidats sont bloqués », déplore-t-elle

Vérifier aussi

Rebondissement dans l’affaire de la cocaine impliquant le fils de Idrissa Seck

Une perquisition faite par les éléments de l’Office central de répression du trafic illicite de …