Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Présidentielle du 25 Février 2024: Ousmane Chimère Diouf invite ses collègues à plus de responsabilité
Présidentielle du 25 Février 2024: Ousmane Chimère Diouf invite ses collègues à plus de responsabilité

Présidentielle du 25 Février 2024: Ousmane Chimère Diouf invite ses collègues à plus de responsabilité

En perspective de l’élection présidentielle du 25 février prochain, le premier président de la Cour d’appel de Saint Louis a appelé les magistrats « à plus de recul par rapport aux partis politiques. » Ousmane Chimère Diouf a invité ses collègues à plus de responsabilité dans les commissions de recensement des votes. Il s’exprimait à l’occasion des journées de renforcement de capacité des magistrats portant sur le thème : « la magistrature dans le processus électoral de l’élection présidentielle de 2024 ».

Avec cette présidentielle, les magistrats restent au-devant de la scène. D’où le sens de l’invite d’Ousmane Chimère Diouf premier président de la Cour d’appel de Saint Louis à l’endroit de ses collègues. La Cour d’Appel de Dakar a initié un programme de renforcements de capacités destiné aux magistrats devant siéger dans les commissions départementales de vote. « Ce sont eux qui doivent siéger au niveau des commissions départementales. Comme vous le savez, pour l’élection présidentielle, il y a une commission nationale qui siège à Dakar, il y’a des commissions départementales réparties un peu partout sur l’étendue du territoire national.

Publicités

Dans le ressort de la cour d’appel de Saint Louis, donc c’est un ressort qui couvre la région de Louga, Saint Louis et Matam. Nous, quand on est en atelier, nous attirons l’attention sur certains détails. C’est à dire que nous avons une mission à faire, nous devons prendre beaucoup de recul par rapport aux partis de manière générale et aux représentants de candidats en particulier. Nous n’avons qu’à faire notre travail en nous démarquant de certaines pratiques. C’est tout ce l’on demande aux collègues », a lancé Ousmane Chimère Diouf, premier président de la Cour d’appel de Saint Louis.

Ces acteurs judiciaires de la zone nord se sont ainsi retrouvés autour d’un atelier de partages d’expériences. Au cours de ce conclave, les principes clé de l’organisation du scrutin ont été revisités et les devoirs d’impartialité et d’équidistance devant les obédiences politiques ont été rappelés.

 

Vérifier aussi

UNIVERSITE-UAD : Les enseignants arborent des brassards rouges pour dénoncer leurs conditions de travail

Les enseignants de l’université Alioune Diop (UAD) de Bambey (centre) ont décidé d’arborer des brassards …