Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Rapport de la cour des comptes du fonds force COVID-19: Birahim Seck adoube les députés Guy et Mimi
Rapport de la cour des comptes du fonds force COVID-19: Birahim Seck adoube les députés Guy et Mimi

Rapport de la cour des comptes du fonds force COVID-19: Birahim Seck adoube les députés Guy et Mimi

Le coordonnateur du Forum Civil approuve la saisine du président de l’Assemblée nationale par  les députés Aminata Touré et Guy Marius Sagna du rapport de la cour des comptes sur les Fonds  force Covid-19. Birahim Seck estime que les députés sont bien dans leur rôle en invoquant les dispositions du règlement intérieur pour saisir l’Assemblée nationale sur le rapport qui a été produit par la Cour des comptes. Il exige l’intervention de la justice pour élucider les Sénégalais.

« Les députés, Mme Aminata Touré et Guy Marius Sagna sont bien dans leur rôle en invoquant les dispositions du règlement intérieur ou de la constitution pour saisir l’Assemblée nationale sur le rapport qui a été produit par la Cour des comptes. Cependant, le Forum civil voudrait rappeler que la procédure qui est utilisée par la Cour des comptes est une procédure contradictoire. Cela veut dire qu’en principe, les personnes citées dans ce rapport, ou de complice, ont dû recevoir les éléments sur lesquels la Cour des comptes s’est basée pour faire leurs recommandations», a renseigné le coordonnateur du Forum Civil Birahim Seck.

Publicités

Les députés Guy Marius Sagna et Aminata Touré ont déposé une question d’actualité relative « aux crimes économiques » dont parle le dernier rapport de la Cour des comptes sur les Fonds  force Covid-19 hier sur la table du président de l’Assemblée national, pour élucider les sénégalais sur cette affaire.

« Ce que nous attendons aujourd’hui, c’est l’intervention de la justice », a exigé le Coordonnateur du Forum Civil et puis d’ajouter, ce que le Forum Civil attendu aujourd’hui, c’est l’intervention du président de la République. L’impunité n’a que trop duré au Sénégal. Nous voulons que la justice intervienne pour élucider les Sénégalais sur ce massacre financier qui a été perpétré au moment où des personnes mourraient de Covid-19, au moment où les libertés publiques ont été confinées, ou beaucoup de Sénégalais vivaient de stress et étaient empêtrés dans la pauvreté ».

 

 

 

Vérifier aussi

Caisse de securite so 1

1,8 milliard FCFA volé à la CSS : De nouveaux aveux explosifs

Arrêtés suite à une plainte déposée par la direction de la Caisse de sécurité sociale …