Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Les cadres du ministère des Affaires étrangères se penchent sur la modernisation
Les cadres du ministère des Affaires étrangères se penchent sur la modernisation

Réforme des textes de l’administration: Les cadres du ministère des Affaires étrangères se penchent sur la modernisation

Les cadres du ministère des Affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur ont tenu ce week-end un conclave sur le thème : « Quelles réformes pour la modernisation de l’administration des affaires étrangères. A travers cette rencontre, ces professionnels se sont penchés sur la réforme des textes de l’administration jugés obsolètes.

L’administration sénégalaise fait face à des textes désuets. Pour y faire face, les cadres du ministère des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur regroupés au sein de l’amicale des chanceliers des affaires étrangères (ACAES) et de l’union des conseillers des affaires étrangères du Sénégal (UCAES) étaient en conclave ce week-end. Selon le président de l’UCAES, Mbirame Mbarou Diouf, c’est une revue pour l’adaptation de tous les textes du département. « Il y a des pas qui ont été faits par les prédécesseurs mais j’avoue que ça reste toujours d’actualité car les textes datent des années 60 voire 70. « L’obsolescence de ces textes n’est plus à démontrer.

Publicités

Le ministre naturellement a senti ce besoin et à travers un comité de travail, nous allons lui présenter les conclusions qui vont sortir de ce conclave. Nous avons ciblé des textes qui encadrent le corps des cadres des affaires étrangères et qui vont nous permettre de nous retrouver à un niveau beaucoup plus adaptable en matière de traitement et des conditions de travail socioprofessionnel », dit-il. Et d’ajouter : « C’est un département qui est réputé silencieux. Parce que c’est aussi le travail du diplomate qui à un moment donné l’exige. C’est des dossiers sur lesquels, on ne peut pas tout mettre au-devant du public. Mais nous restons ouverts au monde ».

A l’en croire, les contributions aux différentes thématiques permettront de poser les jalons de la modernisation de l’Administration des Affaires étrangères. Pour le président de l’ACAES, Cheikh Ahmed Tidiane Seck, les textes qui régissent le fonctionnement et le régime de rémunérations des chanceliers et des conseillers des affaires étrangères constituent le cadre des affaires étrangères. Ils méritent une réflexion plus mûre afin de faire le toilettage et de répondre à la marche du monde qui est en pleine mutation. « La modernisation va nous permettre de répondre aux attentes nouvelles. Parce que ce qui prévalait dans les années 60 n’est plus d’actualité.

Aujourd’hui pour se conformer à la nouvelle configuration du monde, il faudrait que ces textes puissent répondre aux nouvelles attentes de cet environnement », fait-il savoir. Pour le directeur de cabinet du ministère des affaires étrangères, Jean Antoine Diouf, les textes adoptés au lendemain de l’indépendance ont besoin d’être adaptés aux réalités et contexte actuel de modernisation de l’administration. « Ce travail de réforme demande l’implication de tous les membres avec la contribution des services de l’Etat » dit-il.

NGOYA NDIAYE

Vérifier aussi

telechargement 5

Urgent! Nécrologie : Mademba Sock, figure éminente du syndicalisme sénégalais, est décédé

Le syndicaliste sénégalais Mademba Sock est décédé dans la nuit de vendredi à samedi 15 …