Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Remous dans les coalitions: Khouraychi Thiam claque la porte de la coalition Naatangué Askan Wi
Remous dans les coalitions: Khouraychi Thiam claque la porte de la coalition Naatangué Askan Wi

Remous dans les coalitions: Khouraychi Thiam claque la porte de la coalition Naatangué Askan Wi

Réuni à Dakar ce lundi 13 novembre, le parti « Forces nouvelles Dimbali sa Rew» s’est fendu d’un communiqué de presse pour annoncer son retrait de la coalition « Natangué Askan Wi» avec laquelle, il était parti aux élections législatives. Khouraïchi Thiam et ses camarades ont décidé de voler de leurs propres ailes afin de retrouver leur autonomie et leur liberté d’action. Ils en ont profité pour revenir sur l’actualité notamment les questions politiques, sociales et économiques.

Le parti « Forces nouvelles Dimbali sa Réw » dirigé par l’ancien ministre Khouraïchi Thiam, marque son départ de la coalition « Naatangué Askan Wi ». L’annonce a été faite dans un communiqué transmis à la presse. En effet, les partisans de l’ancien ministre estiment avoir pris cette décision pour disent-ils, récupérer leur programme d’antan qui est celui de défendre les Sénégalais. « Dès l’ouverture des débats, les participants ont appuyé à l’unanimité la proposition de retrait des « forces nouvelles » de la coalition « Naatangué Askan Wi » et la récupération de son programme, « Défendre le Sénégal et les Sénégalais », ont-ils annoncé. Mieux, l’ancien ministre et ses camarades s’estiment heureux de retrouver leur autonomie et leur liberté d’action. « Les forces nouvelles se félicitent de retrouver leur autonomie et leur liberté d’action pour mieux mobiliser autour de leurs idéaux de souveraineté nationale, de paix, de prospérité en concordance avec leur programme », ont-ils fait savoir. Hormis son retrait annoncé de la coalition « Naatangué Askan Wi », le parti « Forces nouvelles Dimbali sa Rew » a aussi interpellé le chef de l’État sur les questions d’actualité. « Les forces nouvelles » ont tenu à féliciter le président de la république sur sa volonté de réduire la cherté de la vie tout en l’invitant à veiller à l’exécution des décisions prises concernant la réduction des prix des denrées alimentaires.

Publicités

Ainsi, en parlant de l’éducation, ils invitent le gouvernement à s’inspirer du modèle asiatique qui a pour fondement l’excellence et la discipline et l’appellent à investir 50% du budget à l’éducation nationale. « Le bureau politique, après avoir constaté la phénoménale réussite des pays asiatiques qui a pour fondement l’excellence et la discipline dès l’école maternelle à l’université sans oublier les grandes écoles, recommande vivement au gouvernement de consacrer 50% du budget à l’éducation nationale », ont-ils recommandé. Khouraïchi Thiam et ses camarades se sont aussi penchés sur le projet de loi d’amnistie en faveur de Khalifa Sall et Karim Wade, agité depuis un certain temps.

Avec la découverte du pétrole et du gaz et les menaces sécuritaires observées du fait de la menace terroriste, le Bureau politique estime que la sécurité des personnes et des biens doit être bien assurée. Pour parer à toute éventualité, il encourage le Gouvernement à renforcer son arsenal militaire tout en déployant des manœuvres militaires et de renseignement à haute intensité. Sur un autre registre, Khouraychi Thiam et ses camarades appellent à voter le plus rapidement possible le projet de loi pour disent-ils, garantir une paix sociale. « La paix sociale et la solidarité entre Sénégalais méritent que le projet de loi portant amnistie de Karim Wade et Khalifa Sall soit voté aussitôt que possible », ont-ils souhaité.

Le parti « Forces nouvelles Dimbali sa Rew » semble prendre ses responsabilités en vue de l’élection présidentielle de 2024 après son échec lors des élections législatives avec la coalition « Naatangué Askan Wi ». Ce parti compte désormais reprendre son destin en main par une reconsidération de son positionnement politique en perspective de la présidentielle de 2024. Pour rappel, ladite coalition n’a obtenu aucun siège à l’Assemblée nationale lors des élections législatives passées.

El Hadji Mody DIOP

Vérifier aussi

ISMEA

Pour le Paiement de leurs salaires: Les agents du projet ISMEA en grève

Regroupés au sein d’un collectif, les agents du projet ISMEA (Investir sur la Santé de …