Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Top Infos
Top Infos

Top Infos Rewmi du 17 02 2022

Top Infos Rewmi du 17 02 2022: Serigne Khassim Mbacké, petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Ibn Serigne Touba Khadimou Rassoul, alerte le chef de l’Etat et lui demande d’être très regardant sur ses nominations…Hier, sur 1465 tests effectués, seuls 15 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 1,02%…

Université Ziguinchor

Publicités

Dans un arrêt rendu le 10 février dernier, la Chambre administrative de la Cour suprême a annulé la décision numéro 69/Uasz/Cab-Rec/Sg/Cj/Rd du Recteur de l’Université Assane Seck de Ziguinchor. Cette dernière portait sur l’annulation de l’élection de remplacement du représentant du personnel d’enseignement et de recherche de rang A au Conseil d’administration de ladite Université. Alors que la communauté universitaire de Ziguinchor avait porté son choix sur Magatte Camara pour le représenter, le Recteur avait pris un arrêté pour tout casser, souligne Libération online. Le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal/Enseignement supérieur et recherche (Sudes/Esr) avait introduit un recours devant la Chambre administrative de la Cour suprême qui vient de lui donner raison. Cette décision de la Cour suprême n’étant susceptible d’aucun recours, le Sudes/Esr exige son application immédiate. Il prévient aussi le recteur de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar « qui se plaît également à prendre des libertés avec les lois et règlements », tout en soulignant que « les juridictions compétentes saisies à cet effet par le syndicat se prononceront bientôt sur les délits présumés qui lui sont imputés ».

Covid

Hier, sur 1465 tests effectués, seuls 15 sont revenus positifs, soit un taux de positivité de 1,02%.  Il s’agit de 02 cas contacts suivis et de 13 cas issus de la transmission communautaire. Ils sont répertoriés comme suit: 12 dans la région de Dakar et 01 dans la région de Thiès. Le communiqué ministériel révèle que  05 cas graves sont toujours pris en charge dans les services de réanimation.  Il indique également que 55 patients ont été contrôlés négatifs et déclarés guéris.  Aucun nouveau décès lié à la Covid-19 n’a été enregistré mardi.  85.469 cas ont été déclarés positifs au Sénégal depuis le 02 mars 2020, dont 83.339 guéris, 1957 décès, 172 sous traitement. Les autorités sanitaires d’informer par ailleurs que depuis le début de la campagne de vaccination au Sénégal, 1 433 763 personnes ont reçu au moins une dose de vaccin anti Covid-19. Toutefois, elles exhortent la population au respect strict des mesures barrières afin d’éviter tout risque de contaminations individuelles ou collectives.

Le BRT livré en 2023

Le Bus Rapid Transit (BRT) sera livré durant le premier trimestre 2023. L’annonce est du directeur général du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar (Cetud), Thierno Birahim Aw, lors d’un atelier d’échanges et de partage. Sur les dix sections, neuf sont engagées avec un plan de circulation qui permet de se déplacer sans trop de difficulté à Dakar. Financé à hauteur de 426,30 millions de dollars par la Banque mondiale, la Banque européenne d’investissement et le Fonds vert pour le climat, ce projet réalisé sur un linéaire de 18,3 km traversera 14 communes et transportera quotidiennement 300 000 voyageurs entre Guédiawaye (banlieue de Dakar) et le centre-ville de la capitale.

Décès de Pape Ousmane Sakho

L’ancien ministre Pape Ousmane Sakho est décédé ce mercredi 16 février 2022. Il fut ministre de l’Économie, des Finances et du Plan de juin 1993 à janvier 1998, dans le second, puis troisième gouvernement de Habib Thiam, sous la présidence d’Abdou Diouf. Le défunt est également le grand frère de Pape Oumar Sakho, Président du Conseil constitutionnel. La levée de corps est prévue Jeudi 17 Février à 11h à la mosquée Rawane Mbaye.

11 morts et 15 millions Fcfa

Un accident tragique avait occasionné 11 morts et plusieurs blessés, sur la route de Porokhane à hauteur du village de Back Samba Dior, dans le département de Guinguinéo. Le khalife des Mourides avait offert 3 millions aux familles des victimes. Cet élan de solidarité à l’endroit des familles des victimes se poursuit. Après Serigne Mountakha Mbacké, le Président de la République a dépêché une délégation à Touba avec une enveloppe de 15 millions francs cfa pour présenter ses condoléances. La délégation gouvernementale était conduite par les ministres Samba Ndiobéne Ka et Dame Diop, en compagnie de Gorgui Mbaye, gouverneur de Diourbel, le préfet de Mbacké, entre autres.

Nomination d’El Hadji Dia Serigne Khassim Mbacké alerte Macky

Serigne Khassim Mbacké, petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Ibn Serigne Touba Khadimou Rassoul, alerte le chef de l’Etat et lui demande d’être très regardant sur ses nominations. El Hadji Dia, nommé Ambassadeur itinérant, ne fait pas l’unanimité. Et pour cause. Le marabout revisite son passé d’enseignant à l’université de Ziguinchor où il était comptable.  Il serait accusé de détournement de deniers publics. Il demande à Macky Sall de s’entourer de bonnes personnes et d’éviter de nommer des personnes qui n’hésitent pas à mentir ou trahir pour arriver à leur fin. Des attitudes qui ont fini par dépiter les Sénégalais. De tels comportements expliquent pourquoi beaucoup de gens ont sanctionné BBY.

A l’en croire, ses mauvais choix politiques lui retombent dessus. « La nomination d’El Hadj Dia peut être la dernière pièce pour la destruction finale de Benno Bokk Yakaar, dit-il. Ce dernier s’était rendu à Porokhane en compagnie du ministre de l’intérieur.  « Si Serigne Mountakha savait qui il est, il n’allait pas lui donner la main, martèle-t-il. «La nouvelle mentalité sénégalaise n’accepte plus l’arrogance  et cela, Macky Sall devrait le graver en lettres d’or dans sa tête, s’il ne veut pas voir le pouvoir lui filer entre les doigts », prévient-il.

Sandaogo a prêté serment

Le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba, qui a renversé le 24 janvier dernier Roch Marc Christian Kaboré, a prêté serment, hier mercredi, devant le Conseil constitutionnel comme président du Burkina Faso, lors d’une cérémonie retransmise à la télévision publique (RTB). Il a été installé dans ses fonctions par les juges du Conseil constitutionnel qui l’ont invité à déposer la liste de ses biens, dont la copie sera transmise à la commission de lutte contre la corruption.

Vérifier aussi

LITIGE FONCIER: La construction d’un site met en colère « Ngor Debout »

Le collectif « Ngor Debout » a fait face à la presse pour dénoncer  l’accaparement d’un site …