Trafic des passeports diplomatiques
Trafic des passeports diplomatiques

Trafic de passeports diplomatiques : Des policiers et gendarmes dans le coup

Le scandale relatif au trafic de passeports diplomatiques, impliquant des députés de l’Assemblée nationale, accablant le ministère des Affaires étrangères et la Présidence, est loin de connaître son épilogue.

En effet, des frictions sont en train d’être constatées entre la police et la gendarmerie. Pour cause, la gendarmerie n’a pas apprécié que leur collègue, l’adjudant-chef, Mamadou Lamine Bâ, cité dans cette affaire, soit entendu par la Division des investigations criminelles (DIC). A en croire Source A qui donne l’information, le gendarme détaché à la Présidence et mis en cause dans l’affaire du trafic de passeports diplomatiques a bénéficié d’un retour de parquet.  Ainsi, il a été ainsi récupéré par la Section de Recherches en attendant son nouveau face-à-face avec le procureur.

Publicités

Il y a quelques jours, la Division des investigations criminelles (Dic) a arrêté l’adjudant-chef de gendarmerie Mamadou Lamine Ba dit «Ousseynou Ba», du service diplomatique de la présidence de la République, dans le cadre de l’affaire du trafic de passeports diplomatiques.

Entendu sur procès-verbal, l’adjudant-chef a déclaré qu’il est en service à la présidence en qualité d’assistant de l’aide de camp du président de la République Macky Sall. Selon lui, il occupe ce poste depuis 2016 et sa mission consiste à écrire les lettres d’établissement, de renouvellement ou d’annulation des passeports diplomatiques.

 

 

Vérifier aussi

Cour des comptes: Mame Mbaye Niang affirme détenir le rapport classé confidentiel

L’ancien ministre du Tourisme et des Sports, Mame Mbaye Niang, lors de la passation de …