Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
GO Bab's Taf-taf coupe la langue de Walf 
GO Bab's Taf-taf coupe la langue de Walf 

Walf : La vente aux enchères de biens de Sidy Lamine programmée

Face à la situation du Groupe de presse Walfadjri, la vente aux enchères de biens de Sidy Lamine, son défunt fondateur, est programmée. Son fils Cheikh Tidiane, patron de la boîte, donne l’information dans une lettre partagée aux médias, pour fustiger une discrimination dont serait l’objet son groupe.

Publicités

Il écrit : « …le vendredi 27 octobre prochain, à travers un point de presse, prévu dans ses locaux, le Groupe Wal Fadjri va tenir l’opinion nationale et internationale de la forfaiture dont il est victime. Un sit-in est également prévu le dimanche 29 octobre devant ses locaux. En plus d’exiger du Gouvernement une transparence l’incitant à publier la liste de tous les groupes et organes de presse ayant bénéficié de cette subvention appelée aide à la presse, le Groupe Wal Fadjri envisage de faire une vente aux enchères. En effet, des biens de Sidy Lamine NIASS (voiture, téléphone, ordre du mérite, distinctions, bureaux, exemplaires du Coran etc.) seront proposés aux Sénégalais. Il s’agit là d’une solution extrême qu’impose la stratégie d’asphyxie mise en branle par un gouvernement aux abois qui n’a pas pour autant hésité à acquérir des biens de Senghor pour sauvegarder sa mémoire. Pour le Peuple Sénégalais, il s’agira de sauver celle de Sidy Lamine NIASS ».

Rappelons que l’enveloppe destinée à l’aide à la presse a sensiblement gonflée, le montant alloué au groupe du Front de terre s’est considérablement amenuisé.  Ainsi, de 70 millions en 2022, celui-ci est passé, en 2023, à 20 millions de FCFA.

Une baisse drastique que la conjecture économique ne saurait expliquer. Car, pendant qu’il est attribué 20 millions à Wal Fadjri, qui compte 5 supports depuis la naissance de Walf Edition, d’autres organes de presse, qui ne peuvent se targuer que d’un quotidien ou d’un site internet, ont touché près de 40 millions FCFA. Au même moment, des centaines de millions ont été attribuées à des groupes de presse avec la même envergure que Wal Fadji, sans une maison d’édition.

Vérifier aussi

Santé de reproduction en Afrique: Les acteurs face à la généralisation des décrets d’application de la Loi

L’adoption et la mise en œuvre  de la loi sur la santé de la  reproduction …