IMG 20220117 WA0141

Zahra: « Je n’envisage pas de perdre »

Les élections locales sont proches de leur dénouement et la candidate de BBY à la mairie de Sicap Liberté se dit optimiste pour succéder à Santi Agne. Sans verser dans le triomphalisme, Zahra Iyane Thiam est sûre de remporter les élections locales dans sa commune.

 Entretien ! 

A une semaine de la fin de la campagne électorale, êtes-vous optimiste pour la victoire au soir du 23 janvier ? 

Oui, dans la mesure où ce sera la victoire de  Sicapois. Nous investissons le terrain politique depuis des années, et la mobilisation que nous avons vue lors de la campagne électorale, nous convainc que la population a adhéré à notre programme. C’est dire que les Sicapois ont été réceptifs à notre capacité à prendre en main leur  destin. Et c’est le fruit d’un travail qui a porté sur plusieurs années durant lesquelles j’ai fait le tour des Sicap pour discuter avec les populations et recenser leurs besoins. Nous gagnerons s’il plaît à Dieu

Quelles sont les grandes lignes de votre programme pour Sicap ? 

Nous avons proposé aux Sicapois un programme qui s’articule autour de 5 grands axes : l’éducation, l’environnement, la santé, la culture et la formation et l’emploi des jeunes. Je compte également avec mon équipe redonner à Sicap-Liberté son lustre d’antan avec ses espaces verts. Je n’oublie pas l’entrepreneuriat féminin ainsi que la réhabilitation de nos postes de santé. La culture et les loisirs ne sont pas en reste dans ce programme. Ainsi, il est prévu la réhabilitation du stade Demba Diop et la professionnalisation du sport. Nous allons améliorer le cadre de vie des Sicapois en procédant au pavage et à l’éclairage de la commune. Nous allons accompagner les lieux de culte, l’artisanat et les femmes dans l’économie locale. Nous allons appuyer les jeunes dans le domaine de l’entrepreneuriat. Dans le domaine de la formation, nous allons mettre en place un centre de métiers au niveau de la commune. Un hub innovation service sera mis en place pour absorber les capacités des jeunes autour d’une coopérative avec une ligne de garantie et de bonification. Pour faciliter les dépenses liées à la prise en charge de l’éducation des enfants, nous allons les encadrer dans l’environnement des établissements ainsi que la prise en charge du cursus scolaire. Nous allons prendre en charge aussi la santé des personnes du 3e âge.

Vous avez reçu la bénédiction des religieux de votre commune ?  Cela vous rassure ?

C’est un motif de satisfaction et cela me réconforte. Cette bénédiction des chefs religieux dénote que nous sommes sur la bonne voie. Les religieux jouent un rôle très important dans la société.

Bénéficiez-vous du total soutien  de Bby ?

Un soutien total et unanime, on ne peut jamais l’avoir.

Si vous ne passez pas, cela ne peut pas signifier votre sortie du gouvernement ?

Je n’envisage pas perdre !

La campagne électorale est émaillée de violence. Quel est votre message aux candidats ? 

La violence n’a pas sa place dans la campagne. Nous sommes des adversaires et non des ennemis. Je prône l’apaisement de la scène politique pour avoir des élections apaisées et zéro violence. J’appelle les auteurs des scènes de violence à la raison. Parce qu’en définitive, au soir du 23 janvier 2022, nous demeurons tous des amis et des habitants des Sicap et tous les candidats seront ensemble main dans la main pour se féliciter. C’est pourquoi j’en appelle à la raison et surtout au respect des uns et des autres…

M.BA

 

A propos de Mohameth

Check Also

GLM CONSTRUCTION mid scaled 1

Global Mercy Ships: Le bateau médicale est de retour au Sénégal

Global Mercy ships, le plus grand hôpital flottant au monde, il sera inauguré ce lundi …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR