Bofa: Les 25 détenus en grève de la faim illimitée

Les 25 personnes détenues à la Maison d’arrêt (Mac) de la prison de Ziguinchor (sud) après le massacre de 14 bûcherons survenu dans la forêt de Boffa-Boyotte le 6 janvier 2018, entament encore une grève de la faim illimitée ce lundi. Le présumé planificateur du massacre, le journaliste René Capin Basséne et les autres mis en cause présumés exigent l’ouverture d’un procès juste et équitable pour être fixés sur leur sort.

Publicités

Leurs parents et amis se sont donnés rendez-vous devant la prison leur apporter leur soutien. A l’annonce de la grève, la semaine passée, le porte-parole du collectif des familles des personnes détenues, Sékou Bodian, avait déclaré que « pour cette fois-ci, nos parents ne feront aucune concession. Mieux, ils ne renonceront pas à leur diète qu’après engagement ferme des autorités d’ouvrir leur procès».

Pour mémoire, le procureur de Ziguinchor a rencontré les 25 détenus samedi dernier. Ce, pour les expliquer : « l’état de la procédure pour laquelle le parquet a déjà transmis son réquisitoire définitif au juge d’instruction qui reste seul compétent pour décider de leur sort », avaient révélé des sources.

A rappeler que c’est la troisième fois que les mis en cause présumés observent une diète. Et la dernière en date le 19 avril 2021.

Autres articles

Vérifier aussi

Maristes : Braquage armée en plein jour, 30 millions FCFa volés

Un braquage a eu lieu en plein jour, à Hann Maristes. En effet, Le 27 …