Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
53eme Session du Conseil des droits de l'homme de Genève:
53eme Session du Conseil des droits de l'homme de Genève:

53eme Session du Conseil des droits de l’homme de Genève: Le Haut-Commissaire des Nations Unies renouvelle ses félicitations au leadership du Sénégal en la matière

Dans un Communiqué daté du 19 juin, le Ministère des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, fait savoir qu’à l’occasion de l’ouverture solennelle de ladite session du Conseil des Droits de l’Homme, Volker Türk a encore témoigné sa reconnaissance vis-à-vis du rôle et de la place de leader du Sénégal.

Me Aissata Tall Sall qui accompagnait récemment la délégation africaine à Kiev, vient encore de s’illustrer à travers ce communiqué de presse. A l’en croire, le Haut-Commissaire qui s’exprimait dans le cadre de l’Ouverture solennelle de la 53ème Session du Conseil des Droits de l’Homme, a « encore renouvelé sa reconnaissance du rôle et de la place de leader du Sénégal en matière de Droits de l’Homme ». Ainsi, pouvait-on lire dans le dit communiqué : « Contrairement à de nombreux États plus riches, le Sénégal a ratifié tous les principaux traités relatifs aux droits de l’homme et est également parfaitement à jour de toutes les obligations de déclaration ».

Publicités

De telles allégations ont suffi à Me Aissata Tall Sall pour se féliciter de cette position de l’Organe suprême des Nations Unies chargé des droits de l’homme. Selon toujours le Ministre des affaires étrangères et des sénégalais de l’extérieur, c’est ce qui confirme l’attachement du Gouvernement du Sénégal à la question relative aux droits de l’homme. Cependant, il faut préciser que le Haut-Commissaire des Nations Unies aux Droits de l’homme a reconnu avoir des inquiétudes lors des derniers événements en marge de la condamnation d’Ousmane Sonko : « Même si j’ai récemment noté des inquiétudes, il est important de reconnaître qu’il s’agit d’un pays qui a une longue tradition de coopération positive », mentionne le Communiqué.

En outre, Me Aissata Tall Sall confirme la volonté du Sénégal de consolider sa tradition de pays respectueux des Droits humains et ceci, dans un esprit de transparence et de collaboration dans le cadre de la légalité internationale et des lois et règlements nationaux. A rappeler que le Bureau des droits de l’homme de l’ONU s’était dit, dans un communiqué, « profondément préoccupé par l’évolution de la situation des droits de l’Homme au Sénégal après la mort d’au moins seize manifestants entre le 1er et le 3 juin dernier » et le Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l’homme y voyait « un sombre précédent » avant d’en demander une enquête indépendante.

Mamadou Sow (Stagiaire)

Vérifier aussi

Présidentielle en Côte d’Ivoire: La précampagne a commencé

En Côte d’Ivoire, si la bataille électorale pour la présidentielle de 2025 n’est pas encore …