Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Ablaye Diagne -violence à l’Ucad : « Jamais l’Ucad n’a subi un tel vandalisme, même après la mort d’un… »

Une violence avec des scènes de saccage injustifiées est constatées de manière incontestable au Sénégal. Les édifices publics , les Institutions et des Universités attaquées et même, incendiées. Ce mélodrame, né suite à la condamnation d’Ousmane Sonko à deux ans de prison ferme, et à une amende de 600 000 FCfa dans l’affaire Sweet Beauté inquiète au plus haut sommet, des personnes imbues de valeurs et de principe républicain. Abdoulaye Diagne, Coordonnateur du mouvement des élèves et étudiants républicains, peine à concevoir les agissements, destructions et actes de vandalisme, enregistrés à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Les scènes de violence s’intensifient depuis le verdict condamnant Ousmane Sonko, leader de Pastef à deux ans de prison ferme et, à payer une amende de 600 000 FCfa dans l’affaire Sweet Beauté. En plus des 16 morts dénombrés, une institution de formation de journalistes (Cesti) et la faculté des Sciences juridiques de l’Université Cheikh Anta Diop sont incendiés. Plusieurs stations services attaqués, la gare du Ter de Rufisque incendiée, des espaces de Commerce Auchan et ceux de particuliers ont subi la furie des manifestants.
Malgré un déploiement du dispositif sécuritaire, les scènes de violence continuent d’être enregistré depuis l’annonce du verdict, condamnant le leader de Pastef, Ousmane Sonko. Les saccages, les violences, les agressions et des vols de biens d’autrui. Un tableau véritablement, sombre se dresse avec des images lugubres qui donnent de la sueur froide.
Ainsi, le coordonnateur national du mouvement des élèves et étudiants républicains Abdoulaye Diagne, outré par les scènes de violence se désole de manière drastique des actes de destruction du Centre des Œuvres universitaire de Dakar (Coud). Le jeune député évoque les multiples efforts du gouvernement avec un investissement de plusieurs milliards de FCfa pour relever le niveau d’études des étudiants. Ces investissements du Président de la République, Macky Sall, estime-t-il, ont changé radicalement le visage de l’Université Cheikh Anta Diop.
Le gouvernement de Macky Sall a fait des exploits énormes avec une amélioration réelle des conditions de vie et d’études des étudiants. Dans ce cadre, l’Etat a procédé à l’augmentation des bénéficiaires de bourses d’études et, une revalorisation. Le Campus social a été rendu beaucoup plus attractif avec des aménagements d’espaces, répondant aux normes européennes pour faciliter et favoriser un meilleur vécu des apprenants.
Le Coordonnateur du Meer regrette le fait que l’Université a de tout temps, connu des mouvements d’humeur depuis 1960. Mais, aucun des mouvements n’a atteint une dimension ou pris une tournure pareille. Avant c’était des cas isolés comme celui, ayant occasionné autrefois, la mort de Balla Gaye. Souvent, c’était des étudiants blessés à travers des échanges de pierres et de grenades lacrymogènes. Mais, le Coud, les facultés et les bibliothèques n’avaient jamais, font les frais de la furie d’étudiants manifestants.

Vérifier aussi

Réforme foncière : Pr Amsatou Sow Sidibé apporte des précisions sur la situation

Réforme foncière : les éclairages du Pr Amsatou Sow Sidibé. La célèbre agrégée de droit …