Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
WhatsApp Image 2024 07 10 at 16.17.01 e1720628854303

100 Jours de Pouvoir : Nécessité absolue de revigoration du cadre de partenariat sociopolitique tissé entre le Pastef et ses alliés. 

Base d’appui :

Mody Niang : les 100 jours du gouvernement de Rupture/Point de vue d’un modeste citoyen. Journal Yoor Yoor, lundi 08 Juillet 2024. Numéro 00428. Extraits : «J’ai aussi parfois des problèmes devant certaines nominations … De plus en plus de compatriotes se posent légitimement des questions sur le népotisme de certaines nominations ministres…».Source de référence : Des extraits du Saint Coran de la Sourate 26-Les POETES : mettent en relief les avantages-coûts, les principes circonscrivant le prototype d’un cadre de partenariat politique gagnant gagnant.

La pédagogie, l’instruction, l’éducation, l’attente, les fruits escomptés dans l’issue de tel enjeu politico-professionnel sont dessinés et déclinés. Cette droiture est relatée au prophète de l’Islam au 7éme siècle. Dans les versets puisés dans la sourate de référence citée. Verset 41 : «Puis, lorsque les magiciens arrivèrent, ils dirent à Pharaon: «Y aura-t-il vraiment une récompense pour nous, si nous sommes les vainqueurs ?» 42 : Pharaon dit: «Oui, bien sûr, vous serez alors parmi mes proches!».

De nos jours, les tenants de l’Ecole de Management Moderne «E2M» circonscrivent l’avènement de l’intelligence artificielle qui n’épargne aucune activité centrée sur la rectitude et la droiture. Cette pensée intellectuelle nouvelle, ne cesse d’appuyer, de positionner une une forme de collaboration éthique et sans aucun dol. Dans laquelle, formulation de contrat d’entente, les buts, les tâches et obligations tant individuelles et celles collectives sont clairement spécifiées. Il en est de même que de la clarté dans la configuration des rôles, de la durée, du poids des effets escomptés.

Publicités

La base et la nature de rémunérations éclairement mentionnées et fixées. Un partenariat à hauteur d’homme peut avoir un ajout, un avenant ou appendice. Bref le cadre de collaboration doit être très clair dans l’entendement des intéressés. Les signataires sont impliqués à la matérialisation sans heurt de leur conviction de toute nature dont principalement, celle politique. La fiche synoptique doit être définie et reflétée une entente consensuelle entre les parties prenantes. Elles sont liées par un projet sociétal spécifique. Conceptualisation du récit relaté : Dans le contexte politique que nous avons vécu et continuons de vivre : l’enseignement des sorciers ou conseillers de Pharaon est d’actualité. Et reste multidimensionnel à tout égard. Nous retenons dans la teneur des versets relevés ceci : les sorciers de pharaon avaient l’intellectuel et le courage de déclamer leur attente avant service à rendre à leur maître.

Cette attitude malgré la peur qui les animait devant le despote Pharaon. En termes clairs, les conseillers de Pharaon avaient décliné avant de s’engager à leur mission confiée ; leur attente en cas de victoire. Mais surtout, ce qui pourrait matérialiser et soutenir leur dextérité et engagement auprès de Pharaon. A savoir le gain politique escompté, en cas de victoire devant son ennemi.

Juxtaposition ou corrélation :

La victoire du Président Bassirou Diomaye Faye au sortir des urnes présidentielles du 24 Mars 2024 fût multidimensionnelle. Des séries d’événement majeur, ont émaillé le processus de la campagne électorale. C’est selon les avis ou commentaires de beaucoup de politologues spécialistes et d’analystes chevronnés. Tout a été relayé par la presse citoyenne.

Dans leur analyse, les séances de pourparlers portèrent une issue heureuse. Elles sont encore fraîches dans nos mémoires. En effet rien n’a été omis pour les besoin de l’événement présidentiel. Un appel au soutien inclusif et irréversible en faveur de Diomaye Faye a été lancé. L’envol a été managé par des professionnels de la politique. Le public avalisa le tournant. La population était mécontente parce que toute, abusée et foudroyée des méthodes macabres du passé sous l’empreinte de Macky sall. Il y eut des répondants pour le changement de cap, toute obédience confondue. L’actuel Premier Ministre Ousmane Sonko, le mentor du candidat présidentiel, à l’époque galvanisait les foules en quête de rupture.

Les jeunes en mal de vivre en ligne de mire. C’était sous la houlette de Soxna Aminata Touré. Elle portait en bandoulière un sacerdoce : Elire Bassirou Diomaye Diakhar Faye Président au premier tour. Ce défi politique, dès la fermeture des urnes. Le mouchoir de la tête ceint aux hanches. Elle mit en exercice une approche de proximité de style nouveau. Les tics aidant. Cette femme, est une apôtre de la démocratie. Elle est imbue d’un leadership féminin politique reconnu dans le landerneau politique national et international. Sa feuille de route était confectionnée aux couleurs d’un Sénégal souverain, juste et prospère.

Portée du texte : Repositionnement des alliés.

A présent, certains des alliés et même ceux de la dernière heure, se sont vus récompensés par le pouvoir en exercice depuis 100 jours. Ils sont ministres, secrétaires d’Etat, DG. D’autres sont logés confortablement dans les présidences d’administration de société d’Etat. D’autres sont en attente d’affectation dans des hautes positions administratives. Une majorité non encore cooptée par les lobbies de recasement se pose la question de savoir : quels sont les critères d’octroi de choix et de positionnement pour un poste. Autre que la qualité de membre de Pastef ou membre du cercle d’amitié du chef. Convenons en, gagner ensemble et gouverner ensemble est une forme de rupture face aux méthodes du passé connues. Jadis, les hauts postes revenaient à la famille et du clan du chef personnifié dans sa station de Président de la République.

Une étude toute récente que nous détenons par devers nous mentionne :
«Parmi les choyés à des postes juteux, aucun parmi ces privilégiés n’a rédigé une lettre de motivation pour faire valoir ses compétences dans la responsabilité conviée». «Tout choix est sous la dictée du chef» souligne l’étude en question. «L’appel à la candidature a été un slogan creux» conclut l’étude. Il est évident que tous les leaders politiques en majorité avaient répondu à l’appel de Mimi Touré avec une volonté et désir politique fort alléchant. Certains avaient bien des forces à apporter au Management du Projet dont vantaient les parties prenantes. Ces forces attractives ont pour dénominateur commun : compétence, expertise, engagement, éthique, bonne moralité, fidélité, partenariat.

Les propriétaires de ces atouts rares avaient privilégié la retenue en s’engageant aux premières heures derrière les têtes de file de la Coalition Diomaye Président. Ils avaient placé leur confiance à Moustapha Guirassy et la Soxna. C’est sans remarque qu’ils signèrent la charte de Diomaye Président. Les parties prenantes à la Coalition Diomaye Président avaient omis contrairement aux sorciers de Pharaon de décliner leurs ambitions avant tout soutien.

A juste titre, sitôt victoire de la coalition actée. Ce qui est certain si ces derniers avaient la conviction d’élire Diomaye Président, il ou elle aurait signé la charte avec mention spéciale : Servir à côté du Pastef pour un Sénégal souverain, juste et prospère. Il leur a manqué de doigté managérial dans la signature de leur partenariat politique scellé dans charte d’entente. Cette précaution notifiée avant l’exercice de faire gagner le candidat Diomaye Faye.

Le déroulement de Pastef au pouvoir constitue la portée, la teneur du titre de cet article. Une revue de la marche de Pastef dans son approche de nomination invite à une relecture introspective de la quintessence du titre.
Gagner ensemble et gouverner ensemble est un signe de respect et de rupture managériale. NOTA BENE : l’article reflète le contenu d’une réunion mensuelle du parti. Intitulé du thème : regard introspectif suite aux 100 jours avec Pastef.  Quel gain politique entrevoir, suite au soutien massif concrétisé par notre parti ?

Serigne Saliou Fall,

Consultant international. Expert en finance.

Président du parti politique dénommé : Mouvement des Citoyens pour une Démocratie inclusive de développement Durable «MDC».

Mbacké le 9 Juillet 2024.

Vérifier aussi

WhatsApp Image 2024 07 04 at 23.33.45 e1720176762135

Cent Jour, cent failles : Abdou Mbow met du sable dans les réalisations du Président Diomaye…

On le sait, les vendeurs de rêve comme les vendeurs de sable sont destinés à …