Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Accords de pêche, Exploitation du gisement de gaz au Sahel: Ces questions qui seront abordées entre B. D. Faye et Mohamed Ould Ghazouani

La première visite officielle du président Bassirou Diomaye Faye  à Nouakchott, en Mauritanie revêt une importance capitale du point de vue économique et diplomatique. Il s’agira pour le successeur de Macky Sall de poser les liens de raffermissement entre Dakar et Nouakchott pour montrer la voie. Autant de questions seront donc au menu.

En se rendant en Mauritanie, pour sa première visite hors du pays, Bassirou Diomaye Faye suit les pas du Président Macky Sall. Ce dernier, après son arrivée au pouvoir, le 25 mars 2012, s’était rendu en Gambie pour son premier déplacement  si l’on se fie au journal  le Quotidien. Le Président mauritanien, par ailleurs président en exercice de l’Union africaine (Ua), Mohamed Ould Ghazouani, avait pris part à la cérémonie de prestation de serment du Président Bassirou Diomaye Faye, le 2 avril dernier.  En effet, les deux pays entretiennent des liens d’amitié, fraternels et essentiellement économiques avec l’exploitation du gaz. L’exploitation commune du gisement de gaz Grand Tortue Ahmeyim (Gta) reste le symbole fort du grand partenariat économique entre les deux pays L’on se souvient d’ailleurs que les deux pays de commun accord avaient décidé de lancer un audit suite à un retard cumulé de 28 mois pour le projet Grand Tortue.

Publicités

La société BP détient 61% du projet quand le Sénégal et la Mauritanie se partageront 10% des revenus gaziers. La première phase de travaux a connu une explosion des coûts, environ 60% des investissements initiaux. Car les retombées seront plus faibles que prévu. Les deux pays partagent ces gisements où la production de gaz devrait débuter avant la fin du premier trimestre 2024.   Une question sera au menu des échanges. Selon des informations les échanges entre les deux pays sont portés à hauteur de 107, 7 millions de dollars malgré une décennie de litige. 

Diomaye sera dans cette dynamique  de raffermissent  des liens amicaux et fructueux. Il va s’appesantir surement sur la question de la pêche source de conflit et les accords signés en juillet 2023  entre les deux pays au grand bonheur des pêcheurs St louisiens avec des limites à ne pas franchir et des espèces à ne pas pêcher.

Le Sénégal et la Mauritanie, qui partagent des frontières terrestres et maritimes, s’étaient  également accordés pour mettre en œuvre des patrouilles et exercices conjoints de leurs marines nationales, dans le but de résoudre les conflits qui éclatent régulièrement dans le secteur de la pêche. Nouakchott et Dakar sont liés par des accords permettant aux pêcheurs sénégalais d’opérer dans les eaux poissonneuses de la Mauritanie, mais ces derniers sont souvent accusés de violer la réglementation mauritanienne. Diomaye va aussi se pencher sur la question  du terrorisme dans le Sahel qui reste sensible.

Vérifier aussi

Baisse des prix des denrées de première nécessité : Sérigne Guèye Diop donne rendez-vous sous peu

La baisse imminente des prix des denrées de première nécessité, est patiemment attendue par les …