Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Campagne Agricole: Un budget de 100 Milliards décaissé,
Campagne Agricole: Un budget de 100 Milliards décaissé,

Agriculture: Pourquoi le Sénégal n’a pas encore connu sa révolution ?

Malgré les efforts sur le riz, la bonne santé du maraîchage et les projets d’agropoles, l’agriculture sénégalaise reste pénalisée par les difficultés d’accès au crédit, ainsi que par une trop faible structuration des filières… Et cherche encore son modèle.

Multiplication des projets de maraîchage pour produire tomates, haricots verts et piments, premières récoltes de blé local cultivé en périphérie de Dakar par l’Institut sénégalais de recherche agricole (Isra), démarrage prochain d’une unité de séchage d’oignons à Saint-Louis.

Publicités

Au Sénégal, l’agriculture, qui contribue à 17 % au PIB et emploie plus de 60 % de la population, affiche un certain dynamisme. Pourtant le ministre de l’Agriculture, de l’Equipement rural et de la Souveraineté alimentaire, Aly Ngouille Ndiaye,  a procédé le16 juin passé,  au  lancement officiel  du Salon international de l’agriculture et de l’innovation technologique dont le thème est : ‘’le Sénégal au cœur de la révolution agricole et destinations d’affaires par excellence’’.  Il avait profité de cette occasion  pour annoncer que le gouvernement égyptien va fournir au Sénégal 5000 tonnes de blé cette année.

Le Sénégal est l’un des pays cibles de l’Initiative alimentaire pour l’avenir (Feed the Future), mise en place par le gouvernement des États-Unis pour lutter contre la faim et promouvoir la sécurité alimentaire à travers le monde. La première phase des investissements de Feed the Future consistait essentiellement à accroître la productivité de quatre chaînes de valeur – riz, maïs, mil et pêche – en améliorant les interconnexions commerciales, les infrastructures post-récolte, l’accès au financement, le développement du secteur privé, et la capacité du secteur public.

Ces investissements ont également contribué à réformer le secteur important de la pêche au Sénégal, en renforçant la participation des pêcheurs locaux et des femmes aux processus de prise de décision et de gestion et en veillant à ce que la pêche au Sénégal continue à procurer des emplois durables et à garantir la sécurité alimentaire.

Dans le cadre de ses activités, Feed the Future continue de promouvoir des régimes alimentaires plus sains en stimulant la production, la commercialisation et la consommation d’aliments diversifiés, sains et nutritifs.

L’USAID encourage également la participation des jeunes au renforcement de la croissance économique à travers le programme 4-H et des mécanismes de formation professionnelle permettant de créer des entreprises dynamiques et rentables, ainsi que des emplois axés en particulier sur les chaînes de valeur et les marchés agricoles.

Source: Jeuneafrique 

Vérifier aussi

59e Assemblées annuelles de la Banque africaine de développement : L’Afrique va piloter l’agenda de la transition énergétique

La 59eme Assemblée annuelle de la Banque africaine de développement qui a pour thème « …