Renonciation de Macky Sall à sa Candidature: Une opportunité pour une transition apaisée et inclusive s’offre à Khalifa SALL
Renonciation de Macky Sall à sa Candidature: Une opportunité pour une transition apaisée et inclusive s’offre à Khalifa SALL

Après le « NON » de Macky Sall à sa Candidature: Une opportunité pour une transition apaisée et inclusive s’offre à Khalifa SALL

Dans quelques mois, le Sénégal vivra un moment crucial de son histoire politique avec l’élection présidentielle du 25 février 2024. Alors que la non-participation du Président Macky Sall à cette élection ouvre la voie à de nouvelles perspectives, il est important de saluer cette intelligence politique mais aussi la victoire du peuple sénégalais qui s’est toujours dressé contre une quelconque troisième candidature.

En renvoyant toutes les parties aux dispositions de la constitution qui stipulent que “nul ne peut faire plus de deux mandats consécutifs”, les acteurs du dialogue national ont eux aussi clairement signifié au Président de la République qu’il ne devrait pas se présenter à l’élection présidentielle prochaine. Par ailleurs, ce choix du Président de respecter la charte fondamentale démontre sa vision d’une transition apaisée et sa volonté de favoriser un climat de stabilité et de consensus.

Publicités

Le choix du Président Macky Sall de ne pas se représenter à l’élection présidentielle de 2024 est un acte politique d’une grande envergure. Il témoigne de sa vision stratégique et de sa maturité démocratique. En prenant cette décision, il ouvre la voie à de nouvelles opportunités et favorise une transition politique apaisée. Cet acte politique de haute facture est à saluer, car il permet de préserver la stabilité du pays et d’éviter les tensions et les divisions qui peuvent découler d’une compétition présidentielle acerbe. Avec la levée prochaine de l’inéligibilité du candidat Khalifa Sall, il est évident qu’un boulevard royal se dessine devant lui. Khalifa Sall représente une alternative crédible pour le Sénégal. Son parcours politique et son expérience en tant que ministre plusieurs fois et maire de Dakar plusieurs fois lui confèrent une légitimité indéniable.

En tant qu’homme d’État expérimenté, il a su faire preuve de compétence et de capacité de dialogue pour résoudre les problèmes auxquels non seulement le pays mais aussi le continent sont souvent confrontés. Khalifa Sall incarne la stabilité et le consensus dont le Sénégal a besoin pour poursuivre son développement. Ainsi, j’en appelle à la création d’une méga coalition autour de Khalifa Sall, ce qui me semble être un impératif pour assurer une transition politique réussie. Une coalition rassemblant différentes forces politiques permettra de mobiliser les ressources et les compétences nécessaires pour répondre aux défis du pays. En unissant leurs forces, les acteurs politiques pourront offrir une alternative solide et crédible, capable de conduire le Sénégal vers un avenir meilleur. La méga coalition devrait se baser sur des valeurs communes telles que la stabilité, le développement durable, la sécurité des personnes et des biens et la promotion de l’intérêt général.

En outre, nous sommes conscients que pour garantir une transition démocratique et pacifique, il est essentiel de promouvoir des élections inclusives. Tous les citoyens et tous les partis politiques doivent avoir la possibilité de participer au processus électoral de manière équitable et transparente. Les conditions doivent être créées pour encourager la participation de tous les acteurs politiques, sans discrimination ni exclusion. Cela implique également la mise en place de mécanismes de surveillance et de médiation pour prévenir les conflits et assurer la légitimité du processus électoral.

Nous ne pouvons conclure ce texte sans parler des heurts qui ont perturbé la quiétude des sénégalais et ont ébranlé la République ces dernières années. C’est le lieu de condamner fermement les actes de violences quelles que soient leurs origines politiques, car nous entendons bien qu’ils ne doivent pas avoir leur place dans une société démocratique. Nous appelons à l’unité nationale et au respect mutuel, afin de renouer avec la paix et la concorde. Les divergences politiques doivent pouvoir s’exprimer de manière pacifique et constructive, favorisant ainsi un débat démocratique et éclairé.

En définitive, la non-participation du Président Macky Sall à l’élection présidentielle de 2024 offre une opportunité unique pour une transition politique apaisée et inclusive. Il vient d’administrer encore au monde entier la maturité politique du Sénégal qui a très tôt compris que les hommes passent et les institutions demeurent. La remise en selle de certains candidats qui étaient exclus du jeu politique et qui doivent renaître de leurs cendres tels des phénix nous présente Khalifa Ababacar Sall comme le candidat qui rassure. Homme d’État expérimenté et homme de dialogue, il représente l’alternative la plus crédible et la plus porteuse d’espoir pour le Sénégal.

Dr Papa Elimane FAYE
Enseignant-chercheur, Université de Thiès (UIDT)
Coordonnateur national des cadres de l’AD/Pencoo

Vérifier aussi

Déception et Espoirs de la Diaspora Sénégalaise : Une Voix en Quête de Reconnaissance. (Par Momar Dieng Diop)

La profonde déception ressentie par la diaspora sénégalaise suite à la composition du nouveau gouvernement …