Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Armé d’un couteau, il s’introduit chez sa voisine et tente de la violer 

F. K. N., 17 ans, a été surprise dans son sommeil par son voisin, Baye Dieng D. qui a tenté d’assouvir ses désirs sexuels. Interpellé par la mère de la victime au moment où il tentait de s’échapper, le mis en cause est poursuivi pour attentat à la pudeur. 
Les faits se sont déroulés au quartier Sinthie d’Ouakam dans la nuit du 10 au 11 juillet 2022. F. K. N. avait pris la décision de passer la nuit dans la véranda à cause de la chaleur excessive. Mais, vers 4h du matin, la jeune fille a senti qu’un individu caressait ses fesses, avant de déchirer la robe et le slip qu’elle portait avec un couteau. Paniquée, elle pousse des cris d’orfraie, avant que ses parents n’accourent sur les lieux.
Au moment où, le prédateur sexuel tentait de fuir avec un couteau à la main, il a été interpellé par la mère de la victime près de la porte de la concession. Formellement reconnu, Baye Dieng D. a été présenté comme un habitué des faits. Alerté des agissements de son fils le lendemain, Mamadou D. a souhaité que l’affaire soit réglée à l’amiable. A l’en croire, sa progéniture est un aliéné mental. Loin de se laisser embobiner, la mère de l’adolescente a déposé plainte à la gendarmerie d’Ouakam le même jour.
Appréhendé, Baye Dieng D., 21ans, a nié farouchement les faits. « Dans la matinée du 11 juillet, j’ai été réveillé par mon père qui me notifie que la dame Binta M. lui aurait affirmé que je me suis introduit nuitamment dans leur demeure pour abuser de sa fille. Sur ce, nous nous sommes rendus chez la plaignante pour lui faire savoir que les accusations portées à mon endroit, étaient fausses. Je précise que je n’en sais rien de ce problème », a fulminé le pêcheur. Son père Mamadou D. a plaidé à nouveau la démence devant les pandores.
« Les filles qui résident dans la concession familiale me disaient qu’il les suivait dans les toilettes pour regarder en cachette leur partie intime quand elles prennent leur douche. D’ailleurs, il prend des médicaments traditionnels », a confié le quinquagénaire, père de six enfants. Ce moyen de défense n’a pas sauvé Baye Dieng D. de prison, lequel a campé sur sa position lors de sa comparution devant le tribunal des flagrants délits de Dakar. Le substitut du procureur a sollicité deux ans, dont trois mois ferme. La défense, assurée par Me Michel Ndong, a plaidé la relaxe. Reconnu coupable d’attentat à la pudeur ce vendredi 26 août 2022, le prévenu a été condamné à deux ans, dont deux mois ferme.
KADY FATY 

Vérifier aussi

72 heures de Médina Baye: Un guide religieux étale son désaccord concernant l’absence du Président Diomaye Faye. 

La cité de Médina Baye a clôturé ce vendredi l’édition 2024 des « 72 heures …