Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Attaque contre Serigne Moustapha  SY: Le mouvement J.A.S
Attaque contre Serigne Moustapha  SY: Le mouvement J.A.S

Attaque contre Serigne Moustapha  SY: Le mouvement J.A.S remonte les bretelles à la députée Amy Ndiaye

Suite aux propos jugés « déplacés » tenus par la parlementaire de Benno, Amy Ndiaye Wade, le Mouvement « J’aime le Sénégal » a vivement réagi. Ce, pour condamner ce qu’il qualifie d’ « indiscipline » à l’endroit de Serigne Moustapha Sy. Il faut noter qu’à l’origine de cette brouille, rappel a été fait par la députée concernant un engagement du guide des Moustarchidines Wal Moustarchidates, à la veille de l’emprisonnement de Khalifa Sall.

« Pour plaire au chef, certains abrutis n’hésitent pas de manière carnivore proférer des insanités et des contre-vérités sur la base d’un charlatanisme politique rabaissant », regrette Moulaye Camara. Le coordonnateur du mouvement « J’aime le Sénégal » s’indigne du fait que « notre Assemblée nationale est l’institution la plus banale dans notre République à cause de l’attitude dégradante de certains députés ». « Serigne Moustapha Sy, au regard de ce qu’il incarne, ce qu’il représente et ce qu’il a réalisé seulement en tant que citoyen, n’est comparable à aucun leader dans le landerneau politique actuel », a laissé croire M. Camara. Pour éviter ces genres de dérives, il estime que « le président Macky Sall doit demander à ses partisans ou chambellans politiques de ne pas verser dans des débats stériles et puérils qui peuvent compromettre la stabilité nationale ».

Publicités

Dès lors que d’honnêtes citoyens profèrent des invectives au sein de l’Assemblée du peuple, Moulaye Camara considère que « celle-ci perd toute sa légitimité ». Et « il faut que les députés sachent que la Mosquée n’est pas plus sacrée que l’hémicycle », selon lui. Même si la sortie de la députée contre le guide moral des Moustarchidines Wal Moustarchidates est condamnable à plus d’un titre, force est de reconnaître que rien n’est acquis gratuitement dans le champ politique au Sénégal.

En effet, Amy Ndiaye Wade a rappelé des propos tenus par Serigne Moustapha Sy Al Makhtoum à la veille de l’incarcération de l’ancien maire de Dakar, Khalifa Sall à la prison de Rebeuss. Lors d’une conférence de presse tenue à l’hôtel de Ville de Dakar, le chef du PUR avait juré que l’ex-édile de la capitale qui était poursuivi en justice dans le cadre de la gestion de la Caisse d’avance n’irait pas en prison sans lui. Un engagement que le marabout-politicien n’a pas respecté jusqu’à l’élargissement de Khalifa Sall.

 

Mamadou SALL

 

 

Vérifier aussi

Caisse de securite so

1,8 milliard FCFA volé à la CSS : Une information judiciaire ouverte

Du neuf sur le scandale financier à la CSS. Le parquet a pris en main …