Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Audience au Palais : La colère rouge de "Nitdoff " et la replique du ministre
Audience au Palais : La colère rouge de "Nitdoff " et la replique du ministre

Audience au Palais : La colère rouge de « Nitdoff  » et la replique du ministre

L’annulation du concert «Show Of The year», de l’artiste Mor Talla Guèye alias Nit Doff, par le préfet de Dakar, fait couler beaucoup de salive. Le ministre de la Culture, indexé par l’artiste dans une vidéo virale sur les réseaux sociaux, s’est fendu d’un communiqué pour recadrer l’artiste rappeur.

Quelques jours après l’interdiction du concert de Nitdoff au stade Iba Mar Diop, le chef de l’Etat a reçu en audience, hier, jour de Noel, le mouvement Hip Hop sénégalais. Une audience qui ne passe pas chez le rappeur Nitdoff.  De son vrai nom Mor Tallah Guèye, Nitdoff a sorti la sulfateuse contre Macky Sall.  « Macky le père Noël du Game, Après avoir insulté notre mouvement le samedi dernier en annulant illégalement notre show, geste qui lui a valu la foudre du peuple entier se sert aujourd’hui de l’image des confrères de ce même mouvement pour se refaire une image », a-t-il martelé.

Il rembobine taclant ses collègues rappeurs: « Beaucoup de promoteurs organisent en cette fin d’année mais personne n’est allée s’humilier au Palais pour se faire aider. Surtout parler pour tout un mouvement à l’heure où le peuple pleure ses milliards du Covid volé, notre mouvement qui était censé défendre le peuple est parti tendre la main pour sa part ».

Pour le ministre, Nitt Doff entretient, à dessein, une confusion pour susciter l’indignation et la clameur publiques. Dans son communiqué, le ministre a apporté, à l’attention de l’opinion, des précisions en recadrant par la même occasion l’artiste. «L’autorisation et interdiction des manifestations publiques ne relèvent pas des prérogatives du ministre en charge de la Culture», précise-t-il avant de rappeler dans la foulée que «les mesures ayant trait à l’ordre public et à la sécurité des personnes et des biens sont exercées, en toute responsabilité, par les autorités étatiques habilitées. Et il soutient ainsi sans réserve la décision de l’autorité préfectorale».

S’agissant du soutien des pouvoirs publics, invoqué par l’artiste dans sa vidéo, le ministre de préciser que, contrairement aux allégations de Nit Doff, l’événement « Show of the year» a été bénéficiaire du Fonds de développement des cultures urbaines (Fdcu).

En effet, lâche-t-il, «c’est à travers la structure Shaheim Chamber que l’évènement a reçu, en 2020, une subvention de trois millions (3 000 000) FCFA, payée totalement en deux tranches ; en 2021 de trois millions cinq cent mille (3 500 000) FCFA payés également en deux tranches et cette année, au terme du processus de sélection de l’appel à projets, il lui a été accordé cinq millions (5 000 000) de francs CFA non encore décaissés, la procédure étant en cours», dévoile Aliou Sow.

Pour finir, il précise que les événements culturels se déroulant dans la sphère publique, nonobstant l’intérêt et le soutien qu’ils pourraient recevoir du département, ne sauraient s’affranchir des mesures de police administrative, notamment celles liées aux manifestations publiques. «Toute personne qui se permet d’insulter l’État se fera arrêter», a ajouté le ministre de la Culture.


 

Vérifier aussi

WhatsApp Image 2024 07 12 at 08.35.24

A la rencontre de « 1DA BEATZ »: L’alchimiste du son !

Dans le monde de la musique urbaine, un talent prometteur a émergé en 2016 : …