Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Avec 1% des émissions de Gaz à effet de serre: Les pays les moins avancés fortement touchés par les changements climatiques
Avec 1% des émissions de Gaz à effet de serre: Les pays les moins avancés fortement touchés par les changements climatiques

Avec 1% des émissions de Gaz à effet de serre: Les pays les moins avancés fortement touchés par les changements climatiques

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcer l’engagement et l’action du Groupe des pays les moins avancés sur le changement climatique », la direction de l’environnement  et des établissements classés a tenu la troisième réunion du comité de pilotage. Il a été noté que les pays les moins avancés sont fortement touchés par les changements climatiques avec seulement 1% des émissions de gaz à effet de serre. 

Le projet « Renforcer l’engagement et l’action du Groupe des pays les moins avancés sur le changement climatique » (Projet PMA – GEF ID 10994 – ONUDI ID 220042) vise à renforcer les structures institutionnelles du Groupe des PMA sur le changement climatique, leur permettant d’améliorer leur participation et le plaidoyer en faveur des positions des PMA dans les processus et la prise de décision de la CCNUCC sur l’adaptation et l’atténuation du changement climatique, ainsi que pour l’accès au financement climatique.

Publicités

Ledit  projet devrait explorer les options permettant d’obtenir un statut juridique approprié pour institutionnaliser le travail du Groupe et mobiliser les ressources financières et humaines nécessaires pour soutenir les opérations au-delà de la clôture du projet. La gouvernance et l’orientation stratégique du projet sont assurées par le Comité de pilotage du projet (PSC).  Selon Madeleine Diop Sarr, qui préside le groupe des pays les moins avancés, le Sénégal a l’honneur d’abriter cette réunion des PMA. « Ce projet a pour objectif de renforcer l’engagement des Pma dans les négociations primaires les accompagnant dans l’établissement d’un secrétariat permanent du groupe PMA sur les négociations climat. L’objectif est de faire le point sur les dispositions juridiques à analyser pour mettre ce secrétariat du groupe négociation-climat », dit-elle. Et de poursuivre : « Un secrétariat permanent permettra de renforcer la position des Pma et le processus climatique pour la mise en œuvre de la Cop ». 

Elle indique que ce groupe PMA est le groupe le plus touché sur les changements climatiques. « Nous sommes 46 Etats avec un milliard de population et émet moins d’émission des gaz à effet de serre seul 1%. Nous sommes les victimes du changement climatique. Nous travaillons pour que ces situations puissent être prises en charge et un réel accompagnement pour les pays les moins avancés face aux questions d’adaptation, des pertes et dommages pour réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre car, ce sont ces émissions qui sont responsables du changement climatique », renseigne-t-elle.

De son avis, l’objectif d’ici la COP est établir une feuille de route pour aller vers ce secrétariat permanent du groupe de négociation climat avec leurs partenaires pour renforcer les ressources financières nécessaires.

NGOYA NDIAYE 

Vérifier aussi

image1170x530cropped 1 1

RDC : L’expansion rapide du M23 au Nord-Kivu est inquiétante, avertit l’envoyée de l’ONU

La situation sécuritaire dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) a continué de …