Baisse du cout de la vie: Abdoulaye Daouda Diallo répond à Sonko
Baisse du cout de la vie: Abdoulaye Daouda Diallo répond à Sonko

Baisse du cout de la vie: Abdoulaye Daouda Diallo répond à Sonko

Le ministre de Finances qui assistait au meeting du DG de l’Agetip à Thillé Boubacar (Podor) a répondu aux allégations d’Ousmane Sonko sur le coût de la vie.

Abdoulaye Daouda Diallo, tête de liste départementale de BBY Podor répond à Sonko et à Yewwi. « Le sous-groupe de l’opposition tente de rebondir par des slogans irréalistes et surtout empreints de démagogie. Ils ont dit qu’ils ont un programme qui sera axé sur 4 lois. Ils disent qu’ils vont travailler à faire baisser le coût de la vie. Ils sont très en retard », a raillé le ministre des Finances. Qui ajoute : « On ne parlera pas de littérature ni de droit mais d’économie, L’économie, c’est du réel, ce n’est pas de la propagande. C’est du très sérieux. » ADD, d’ajouter : « le coût de la vie n’est bâti que sur 3 paramètres fondamentaux. Le premier, c’est l’administration des prix. A ce niveau, il n’y aura jamais un président de la République qui fera autant que Macky Sall sur ce volet. Il a travaillé à maintenir les prix à leur niveau. »

Publicités

« Cela n’a pas suffi », ajoute-t-il précisant que le Président Sall « a travaillé à exonérer, voire à exempter les droits de douane et de TVA les denrées de première nécessité. » « Cela n’a pas suffi, il a encore subventionné les produits de base pour un coût de 157 milliards. Cela n’a pas suffi, il a encore subventionné nos produits les plus essentiels, notamment l’énergie. » Cet effort, dit-il, c’est plus de 500 milliards de FCFA. « Je veux qu’on me cite un seul pays au monde où les prix n’ont pas augmenté », défie-t-il. Selon Abdoulaye Daouda Diallo, l’’inflation en moyenne est de 10% au Sénégal. « Donc, sur ce plan, il ne peut y avoir de loi. L’Assemblée nationale n’a pas vocation à administrer, c’est une force de propositions. La politique de la Nation est définie par le président de la République. Il ne faut pas qu’ils nous divertissent.»  « Ils disent aussi qu’ils vont faire une proposition de loi concernant les revenus sur le pétrole et le gaz. J’ai l’impression qu’ils ne sont pas au Sénégal. Ils ont oublié ce qui a été fait. Ils sont dépassés », recadre-t-il.

Avant de conclure : « Nous confirmons que le département de Podor reste et restera le titre foncier du Président Macky Sall. Ils n’ont qu’à venir compétir ici. Le titre foncier sera confirmé. Il n’y aura pas de combat ici. Au soir du 31 juillet, on verra qui est qui dans ce département. Nous attendons le meeting de clôture prévu à Boké Djalloubé pour tuer définitivement les espoirs de cette opposition. » Embouchant la même trompette, le DG de l’Agetip  déclare : « rien ne peut nous distraire, ni nous détourner à accomplir le dessein pour le Sénégal du Président Macky Sall qui a fini de rendre à Podor l’étiquette qu’il a toujours portée : un département d’érudition et terre de civilisation lointaine et moderne. » Il dit conseiller l’’opposition d’économiser du temps et de l’énergie. »

  1. BA

 

 

 

Vérifier aussi

Notre soutien Maimouna Ndour FAYE et à toute la presse sénégalaise en général

 Comme des millions de Sénégalais, j’ai appris la violente attaque subie par la journaliste Maimouna …