Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
images 1 1

Baisse du taux de chômage des jeunes : Un défi du Président Diomaye Faye

Des programmes en faveur de l’emploi des jeunes ne manquent pas au Sénégal, mais il parait que c’est au niveau de leur mise en œuvre que ça coince. Pour trouver des solutions, Macky Sall avait même suivi les programmes de son prédécesseur Abdoulaye Wade, en mettant en place des structures comme la Délégation générale à l’entrepreneuriat rapide (DER), dotée d’un fonds initial de 30 milliards FCfa et directement pilotée depuis la présidence de la République.

Dans une enquête nationale sur l’emploi au Sénégal pour le premier trimestre 2024, l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (Ansd), a analysé le niveau du chômage au Sénégal. «Le taux de chômage (élargi) est passé de 21,5% au premier trimestre de 2023 à 23,2% sur la même période en 2024, soit une hausse de 1,7 point de pourcentage.

Par ailleurs, la DER, dans sa mission consistait à financer en priorité les projets des jeunes et des femmes, notamment dans la pêche et les TIC. Mais force est de constater que sur le terrain, l’impact de cette Délégation n’est pas ressenti chez les jeunes en chômage. À son arrivée à la présidence de la République, en avril 2012, Macky Sall avait promis de créer 500 000 emplois dans un pays qui compte chaque année pas moins de 200 000 jeunes diplômés qui arrivent sur le marché du travail, pour s’ajouter à des milliers de chômeurs. Si on se fie à des chiffres rendus publics par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie, le Sénégal comptait, il y a deux ans, en milieu rural, 15,7 % de chômeurs âgés de 15 ans ou plus.

En attente des solutions du PR Diomaye Faye contre le chômage des jeunes

En milieu urbain, ce chiffre est de 18,6 %. Ces statistiques ne concernent que les chômeurs qualifiés. Si face à cette préoccupation, le pouvoir publics tente d’apporter des réponses à travers des programmes, il s’agit pour une meilleure solution, de se pencher sur les conditions d’une société plus juste, plus solidaire, pour redonner confiance aux jeunes. Il s’agira de réduire de façon significative, le chômage endémique des jeunes sénégalais. Ceux qui se pressent à donner des chiffres pour démentir que le chômage n’est pas chronique au Sénégal, ne doivent pas perdre de vue que la situation des jeunes au regard de l’emploi, est plus que préoccupante.


L’un des grands défis à relever aujourd’hui par le régime du président Diomaye Faye, c’est d’absorber le taux de chômage, dans un pays où les deux tiers des jeunes n’ont pas de travail.

Vérifier aussi

Camp pénal

Camp pénal: Une partie des grévistes de faim suspend sa diète 

Au Camp pénal sis à Liberté 6, les détenus avaient débuté une grève de la …