Campagne de commercialisation de l’arachide : Des opérateurs réclament 2 milliards à la Sonacos

La campagne de commercialisation de l’arachide à Ziguinchor n’a toujours pas encore commencée. Les opérateurs privés stockeurs (OPS) de la région n’ont plus d’argent. La Sonacos, à qui ils revendent les graines, reste leur devoir 2 milliards de francs Cfa, depuis le début de la campagne. Par conséquent, ces OPS n’arrivent pas à solder les dettes dues aux banques qui leur ont accordé des prêts…

Les opérateurs privés stockeurs (Ops) de la filière arachidière réclament au moins 2 milliards de francs Cfa à la Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal (Sonacos). Ils ont fait un point de presse pour cette réclamation.

Publicités

«Nous sommes sidérés, parce que depuis le début de la campagne, nous, opérateurs, avons été dans les banques pour chercher de l’argent. Nous avons acheté des graines que nous avons amenées à la Sonacos. On nous a facturés, mais rien n’est payé jusqu’à présent», a regretté Mamadou Barry, membre du Collectif des Ops. Selon Alpha Oumar Diallo, les opérateurs sont endettés auprès des paysans et des banques. «Nous sommes fatigués et demandons à ce que la Sonacos nous paie. La dette s’élève à au moins 2 milliards de francs Cfa pour Ziguinchor. Nous les devons aux banques pour la campagne arachidière 2023-2024», a expliqué M. Diallo.

A l’en croire, les opérateurs ont livré plus de 4500 tonnes d’arachide. «Ils n’ont payé que 93 tonnes. Le produit est là, mais on arrête, on ne peut plus continuer.

Les banques et les paysans nous réclament leur argent. Nous réclamons notre argent, qu’ils nous paient et on continuera la campagne, sinon on arrête», insiste Alpha Oumar Diallo, indiquant que même le PDG de la Sonacos est saisi de l’affaire

Vérifier aussi

CACO : Filiale d’ingénierie de la Caisse des dépôts sénégalaise

CACO est une filiale bureau d’études techniques et d’Ingénieurs-conseils de la Caisse des dépôts et …