Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
benjamin

Célébration de Noël: Mgr Benjamin Ndiaye invite la classe politique à une campagne électorale civilisée

Le Sénégal s’achemine peu à peu vers l’élection présidentielle  en 2024. Dès lors, la tension reste vive entre des candidats qui espèrent obtenir le suffrage des sénégalais. Mrg Benjamin Ndiaye a invité les acteurs politiques à servir, le peuple et non se servir du peuple.

Dans ce contexte de célébration de la fête de Noël par la communauté chrétienne, l’archevêque de Dakar  Mgr Benjamin Ndiaye dans son message s’est adressé aux acteurs politiques.  Il note que le pays va vers des échéances électorales certes et seul le peuple est souverain selon les règles de la démocratie. « Il est souhaitable que tout se passe selon les règles et les normes. D’autres part que ce qu’on va dire et faire contribue à bâtir ce pays, à renforcer son unité et à ne pas la déstabiliser. Il existe donc une responsabilité par rapport aux discours à tenir, aux gestes qu’on va poser et à la morale qu’on veut inculquer. C’est une belle mission. Mais si on pense que la conquête c’est le plus court moyen de s’enrichir, en ne pensant qu’à soit à tout faux. Les besoins de la cité priment sur tout le reste », a-t-il martelé.  Il a invité les acteurs politiques à une campagne électorale civilisée et que l’on puisse parler et agir sans passion et des débats contradictoires entre candidats pour éclairer la lanterne des citoyens. « Je reçois, avec la position que j’occupe des candidats dont une dizaine et je suis édifiés sur ce qu’ils peuvent me dire et des propositions. Il faut savoir raison garder. Il ne faut pas injurier et faire dans la violence et avec un respect des institutions », a-t-il ajouté. 

Publicités

S’agissant de la célébration de la fête, les églises  du Sénégal ont vibré au rythme des messes lors de la célébration de la fête de Noël.  En effet, les chrétiens  se sont mobilisés avec une volonté de témoigner de leur foi en Jésus, la ferveur des fidèles. Il s’ ajoute selon l’Archevêque de Dakar Mgr Benjamin Ndiaye qu’il est important de construire des lieux de culte dans certaines zones comme dans la banlieue où la demande est très forte. Lors de son entretien, il a estimé que « l’église est bien vivante et traduit sa vigueur interne en engagement externe dans la société car « les chrétiens ne sont pas assez audibles dans la communauté nationale. »

Abordant les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ), prévues à St Louis, dans un contexte où les jeunes tentent l’aventure, vers l’Espagne, l’archevêque de Dakar, Mgr Benjamin Ndiaye, espère qu’il sera l’occasion pour les autres de recevoir des messages d’espérance. Mais ces derniers ont plutôt fait allusion à la désespérance et comment il fait faire renaître cette espérance en tenant compte des réalités sociales. « Quand on vous dit que la moitié de la population a 19 ans cela nous interpelle tous. Alors comment l’église peut reprendre à une nouvelle civilisation et les possibilités de se connecter pour faire ou dire quoi. Il faut un contenu dans l’éducation et partout pour accepter d’être formé et d’apprendre », renchérit-il.

  En ce mois de décembre, de nouvelles familles se fondent surtout en cette période de Noël. A en croire l’Archevêque de Dakar  Mgr Benjamin Ndiaye, il a invité les fidèles chrétiennes à l’union sacrée du mariage en leur prodiguant des conseils : « mais de grâce, on ne fonde pas une famille aujourd’hui, pour la détruire demain. Il faut que le mariage soit préparé sur des bases solides. Ne mettons pas en avant les questions matérielles. Il faut miser sur les valeurs et accepter le don de la vie humaine, accompagner les enfants en les éduquant de manière citoyenne », a-t-il invité.

 

Vérifier aussi

telechargement 7 7

Implication des femmes dans la Sécurité et Sureté Maritimes: Le code de bonnes pratiques pour les personnels féminins lancé 

Pour une meilleure implication des femmes dans la sécurité et la sûreté maritimes, le centre …