Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Cheikh Oumar Anne

Cheikh Oumar Anne : « Il n’y a même pas eu de baisse, c’est de la tromperie’’

Cheikh Oumar Anne n’a pas raté, hier, le régime de Bassirou Diomaye Faye. L’ex-ministre de l’Education nationale – qui était l’invité des Rédactions de ITV – estime que la baisse des prix des denrées de première nécessité annoncée en grande pompe par les nouvelles autorités n’est qu’une chimère.

Publicités

‘’Pendant la campagne électorale, ils s’étaient engagés à donner de l’emploi aux jeunes, à dégager le système pour mettre le Projet. Ils avaient promis monts et merveilles aux Sénégalais. Notamment la baisse des prix. Sur cette baisse, qui était un de leurs thèmes de campagne, il faut dire que c’est une grosse déception. Pour moi, il n’y a même pas eu de baisse. C’est de la tromperie. Cela n’engage pas les commerçants. Cette soi-disant baisse des prix n’aura aucun effet, car les vrais acteurs, les commerçants, n’ont pas été associes. C’est une mesure politicienne’’, a déclaré Cheikh Oumar Anne.

Interpellé sur son avenir politique ainsi que celui du candidat malheureux de Benno Bokk Yakaar à la dernière élection présidentielle, le maire de la ville de Ndioum a fait des révélations de taille.

‘’Je n’ai aucune activité à l’APR. Si je suis avec Macky ou Amadou Ba ? N’oubliez pas que j’ai été le premier à être démis du gouvernement. C’est Macky Sall qui n’est plus membre de l’APR. Je suis en parfaite symbiose avec Amadou Ba’’, a-t-il indiqué.

’Il y avait un autre schéma politique contre Amadou Ba’’

A en croire Cheikh Oumar Anne, tout a été mis en œuvre pour saboter la candidature de l’ancien Premier ministre. ‘’Il y avait un autre schéma politique contre Amadou Ba. Remettre d’autres dans le jeu et l’écarter, parce qu’il allait gagner. Et dans ce projet, il était question de rallonger le mandat du Président de deux ans. Il y a eu des négociations. J’ai été même menacé pour que je lâche Amadou Ba’’, a martelé M. Anne, avant de donner rendez-vous aux Sénégalais.

‘’Dans une semaine, les choses vont bouger. Tous les Sénégalais seront informés’’, a-t-il annoncé.

Concernant les audits dont le Premier ministre a fait cas, Cheikh Oumar Anne a dit ses vérités. ‘’Les audits, c’est tout à fait dans l’ordre normal des choses. Qu’ils auditent ! Ils ont sorti des rapports, mais ils les ont mis dans les tiroirs. Et maintenant ils veulent faire des audits ciblés. Sur les recrutements d’enseignants, vous avez constaté que depuis qu’ils sont là, personne n’en reparle. J’ai fait recruter parce qu’il y avait des besoins dans les lycées et collèges. Ces recrutements se font dans les académies pour corriger des disparités’’, a soutenu le maire de la ville de Ndioum, dans le département de Podor.

Vérifier aussi

telechargement 14 2

Economie sociale et solidaire: Alioune Dione, ministre de la Microfinance : « L’Entreprenariat ne peut se faire dans la précipitation »

Le ministre de la microfinance, de l’économie sociale et solidaire, Alioune Dione, a présidé, la …