Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Covid-19 : l’OMS soutient le Fonds de mobilisation pour lutter contre la Covid-19

Dans le combat contre la pandémie du coronavirus et son impact, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ne veut négliger aucune frange de la population, c’est pourquoi l’agence sanitaire mondiale entend soutenir l’initiative appelée la Mobilisation mondiale des jeunes afin de financer leurs idées pour lutter contre l’impact de la pandémie dans le monde.

Publicités

L’initiative menée par les six plus grandes organisations de jeunesse du monde et soutenue par l’OMS et la Fondation des Nations Unies financera le travail des jeunes dans les communautés touchées par la pandémie mondiale de Covid-19.  Un financement initial de 2 millions de dollars sera disponible, en quatre niveaux, allant de 500 à 5.000 dollars. Un programme « accélérateur » permettra d’étendre et de reproduire les solutions les plus prometteuses, avec d’autres financements prévus dans les mois à venir.

Pour l’OMS, il s’agit de faire en sorte que « les voix, l’énergie et les solutions proposées par les jeunes » soient au cœur du redressement du monde après la crise du coronavirus, surtout que la crise sanitaire de l’épidémie de Covid-19 est perçue comme une épreuve douloureuse pour les jeunes qui va laisser des traces.

L’agence onusienne note que des centaines de millions de jeunes ont dû mettre leur vie en suspens à cause de la pandémie.  Près de 90% des jeunes ont signalé une hausse de leur anxiété mentale pendant la pandémie.

Dans le domaine de l’éducation, ce sont plus d’un milliard d’étudiants dans presque tous les pays, qui ont été touchés par les fermetures d’écoles. D’une manière générale, 80% des jeunes femmes sont inquiètes pour leur avenir et un jeune sur six dans le monde a perdu son emploi pendant la pandémie.

Le financement du fonds mondial de la jeunesse pour les solutions locales a pour objectifs de contourner les flux de financement et de soutien traditionnels, facilitant l’investissement pour les jeunes et les organisations communautaires de base partout dans le monde. L’agence souligne qu’il s’agit d’une « première mondiale à cette échelle et à ce niveau d’ambition » et se félicite de la « détermination des jeunes, qui entendent décider de la destination de l’argent et de la manière dont il sera dépensé ». 

La Mobilisation mondiale des jeunes et ses partisans appellent les gouvernements, les entreprises et les décideurs à soutenir l’initiative et à s’engager à donner la priorité aux jeunes dans leurs politiques et à investir dans leur avenir. 

Le Sommet mondial de la jeunesse, qui doit se dérouler virtuellement du 23 au 25 avril, marquera le point de départ de cette mobilisation des jeunes.  

Des milliers de jeunes, de dirigeants, de décideurs et d’acteurs du changement se réuniront pendant ces trois jours, dans un même lieu, pour discuter des problèmes auxquels ils sont confrontés.

La mobilisation mondiale des jeunes est soutenue par l’UNICEF, l’USAID, l’UNFPA, la Commission européenne, Salesforce, la FIFA et des chefs d’État et de gouvernement du monde entier, dont la reine de Malaisie, les Présidents du Kenya et du Ghana, le Vice-président du Nigéria ou le gouvernement de Singapour.

Vérifier aussi

Go: La contre-attaque des nostalgiques

Il faut travailler, encore travailler, toujours travailler chantait Pépé Wade. Et il avait raison, Fara …