Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 24

Démarrage du BAC Technique et de Gestion: Le nombre de candidates filles en hausse

Les candidats au Bac Technique et à la série G se sont penchés sur leurs copies. Ces derniers comptent bien décrocher le premier diplôme universitaire dans l’espoir de démarrer des études supérieures. Le ministre de la Formation professionnelle s’est rendu dans certains centres hier.  

Les épreuves du baccalauréat technique en Sciences et Technologies Industrielles pour le Développement Durable (STIDD) et en Sciences et Technologies de l’Économie et Gestion (STEG) ont démarré hier. À cette occasion, le ministre de la Formation professionnelle, Amadou Moustapha Ndieck Sarré, s’est rendu dans des centres d’examen de de Dakar. Accompagné d’une forte délégation. Il s’est réjoui du déroulement des épreuves.

Publicités

Cette année, l’on compte sur les starkings blocs 3 411 candidats inscrits dont plus de 1180 filles, marquant une avancée significative dans l’éducation technique. Une avancée que le ministre a saluée au centre du Lycée El Hadji Malamine Camara. Pour la région de Dakar, il fait état de 1160 candidats. « Le nombre de filles est également important puisque nous avons 1880 candidates dans les centres d’examen et nous en félicitons exactement. Cette année, nous avons une augmentation du nombre de candidats. Nous avons exactement 3 411 candidats pour le baccalauréat technique répartis dans les filières suivantes Sciences et technologies industrielles pour le développement durable (STIDD) et les Sciences et technologies de l’économie et gestion (STEG), nous avons aussi les séries F6, T1 et T2 », a déclaré, Amadou Moustapha Ndieck Sarré.
 A ce titre, il souligne l’objectif objectif pour les années prochaines d’avoir plus de candidats et plus de réussite dans les examens.

Au Lyc2e Maurice de la fosse, ils sont 333 candidats. D’aucuns ont estimé avoir peur mais finalement tout s‘est bien passé. Une concentration de mise selon les candidats. « Il faut se préparer juste et moi j’ai fait de sorte à comprendre les explications » a dit Mamadou Makhtar candidat. Pour Ndeye Fatou Diouf la peur était là mais au finish,  ses craintes se sont dissipées.

Des surveillants dont deux par salle pour éviter des cas de tricherie. Les autorités ont mis les bouchées doubles pour  un déroulement sans problème.

MOMAR CISSE

Vérifier aussi

81379311 58628275 e1720185143588

Nominations du ministre Ibrahima Sy au Ministère de la Santé: Le SAMES marque son désaccord

Le Bureau exécutif national du Syndicat autonome des médecins du Sénégal (Sames) a fait part …