Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
WhatsApp Image 2024 07 11 at 14.11.14

Détournement d’Objectif sur un espace réservé aux équipements collectifs à Hann Bel Air: Le collectif ‘’Sam Souniou Momel’’ interpelle le chef de l’état  

Les habitants de la commune de Hann Bel-Air sont très remontés contre leur maire. Face à son mutisme sur les nombreuses interpellations par rapport aux constructions notées sur des espaces réservés aux équipements collectifs sur la zone de recasement des impactés du programme de restructuration, ils interpellent le chef de l’État et son Premier ministre pour faire la lumière sur ce détournement d’objectif.

Des maisons sont en train d’être construites sur un espace réservé aux loisirs à Hann Bel air. Les populations se sont levées pour dénoncer les travaux qui sont effectués dans un espace réservé aux équipements de loisirs de la zone de recasement des impactés du programme de restructuration.

En tant que mouvement de veille et d’alerte, le collectif ‘’Sam Souniou Momel’’ s’est joint à la population dans cette lutte. «Nous sommes là dans le cadre de l’association ‘’Sam sou Niou Momel’’ qui est une association de veille et d’alerte pour les impactés du programme de restructuration ont été cassés. Maintenant, dans cette zone de recasement il y’a des espaces dédiés aux équipements collectifs, il y avait également des réserves prévues éventuellement pour d’autres impactés. Quand la Fondation droit à la vie à terminer sa mission, la mairie de Hann Bel air à réceptionné la zone et les ayants droit ont pu bénéficier de leur logement. Mais depuis quelques temps nous sommes en train de constater que d’autres gens sont en train de construire non seulement sur les réserves prévues pour d’autres impactés mais sur les espaces dédiés aux équipements collectifs. Nous ne saurions dire qui est ce qu’ils sont, qui leur a vendu l’espace non plus. Par conséquent nous sommes en droit d’exiger des autorités locales en l’occurrence la mairie de Hann bel air d’apporter les éclaircissements.»

A indiqué Pape Sow, Sam du collectif ‘’Sounion Momel’’ de la commune Hann Bel Air. Mieux M Sow poursuit : « On ne peut pas construire sur une espace sans en avoir l’autorisation, par ce que l’urbanisme est une compétence transférée aux collectivités territoriales, donc nous sommes en droit d’avertir et d’alerter les autorités étatique pour que ces dernières ouvrent une enquête sur ce qui se passe au niveau de la zone de recasement. Nous sommes à l’air du « Joub Jubbal Jubanti » et nous sommes censés bénéficier de ce nouvel état d’esprit. Dans cet espace il était prévu des équipements collectifs comme.

Derrière nous il y avait un terrain de handball mais aujourd’hui l’espace est coupé en deux parties, l’une est déjà coupée, l’autre est clôturée. Nous voyons d’autres espaces autour de nous ou il ne fallait pas construire des travaux se font là-bas des bâtiments y poussent comme des champignons.» peste-il. N’ayant aucune réponse de la part des autorités locales à savoir la mairie de Hann Bel Air qui en est le bénéficiaire du projet, les habitants alertent et interpellent les autorités étatiques. « Nous interpellent les autorités parce que la mairie ne nous parle pas. À l’instant nous sommes dans une dynamique légale et légaliste.

Après cette alerte nous comptons écrire des correspondances adressées au président Bassirou Diomaye Faye, et à son premier ministre et à toutes les autorités compétentes pour que la lumière soit faite. Nous sommes dans l’alerte et l’interpellation nous n’accusons personne », a souligné Pape Sow. 


Rosita Mendy

Vérifier aussi

Seydi Gassama soutient Guy Marius Sagna

Parlement de la CEDEAO: Seydi Gassama soutient Guy Marius Sagna

Seydi Gassama, secrétaire exécutif de la branche d’Amnesty international au Sénégal, a exprimé son soutien …