braquage

Deux drogués braquent 9 millions Fcfa à un Libanais

Condamnés hier, à deux ans d’emprisonnement ferme, Arona Ibrahima Sy et Ibrahima Sarr ont cambriolé l’appartement du Libanais Chady Hage Aly, sis à l’avenue Lamine Guèye le 26 juin 2022. Les deux drogués ont dérobé deux montres de valeur et 9 millions de francs. 

Âgés d’une quarantaine d’années, Arona Ibrahima Sy et Ibrahima Sarr ont dû mal à s’amender. Accrocs à la drogue dure, les deux hommes ont eu des antécédents judiciaires chacun à deux reprises pour recel, usage de stupéfiants, entre autres. Dans le but de se payer leur dose quotidienne, les repris de justice décident de perpétrer un cambriolage à Sandaga dans la matinée du 26 juin 2022.

Ayant constaté que le vigile de l’immeuble où habite Chady Hage Aly était absent, les malfrats s’introduisent dans l’appartement de ce dernier en défonçant la porte d’entrée et celle de la chambre principale avec un pied de biche.

Les malfrats ont ensuite fracassé le coffre de la victime, avant de dérober deux montres de valeur et neuf enveloppes contenant chacune 1 million de francs.

Leur forfait commis, les toxicomanes se sont partagés équitablement le butin.

Ainsi, ils ont fait cap à la rue 5 de la Médina à bord d’un taxi pour acheter du crack et de la cocaïne auprès de leurs fournisseurs.

S’inscrivant dans une logique de bamboula, Ibrahima Sarr a acquis un véhicule de marque Ford, un boubou de Tabaski…

Quant à son compère, il a acheté un scooter Beverly ainsi que d’autres biens.

Lorsque les enquêteurs de la sûreté urbaine ont visualisé les images de la caméra installée en face de l’appartement du plaignant, ils ont identifié facilement Arona Ibrahima Sy, lequel portait la montre de la partie civile au moment de son interpellation. Arrêté suite aux aveux circonstanciés de son comparse, Ibrahima Sarr se met à table. Les chaussures qu’il portait lors du braquage ont été retrouvées à son domicile. Comparaissant hier, devant le tribunal des flagrants délits de Dakar, pour vol en réunion commis avec effraction, le duo adopte le système de défense de la dénégation. Ibrahima Sarr a soutenu avoir acheté sa voiture à 2,8 millions francs et son boubou de tabaski à 160.0000 francs grâce à son commerce de téléphone et de friperie. Il a fallu l’insistance de leurs avocats pour que les comparants assument leur sale besogne. La partie civile a appris qu’il se trouvait à son lieu de travail. Il a constaté le vol lorsqu’il a rejoint son appartement à 13h. Son conseil a réclamé 15 millions de francs et la confiscation de la voiture, du scooter et de l’iPhone X max pro des prévenus. Le substitut du procureur a requis deux ans de prison, dont un ferme. Pour Aboubacry Barro, les mis en cause ont agi sous la coupole de la drogue. Selon Me Iba Mar Diop, Arona Ibrahima Sy a acheté une valeur de 100.000 francs. Les avocats ont ainsi plaidé la clémence. Rendant sa décision, le juge a envoyé les prévenus au gnouf pour deux ans. Il a aussi ordonné la confiscation de leurs biens. Pour la réparation du préjudice, Arona Ibrahima Sy et Ibrahima Sarr devront débourser 12 millions de francs.

A propos de Mohameth

Check Also

Aprés l'audience de Serigne Saliou Thioune, une tempête s'élève dans la famille de Cheikh Bethio

Aprés l’audience de Serigne Saliou Thioune, une tempête s’élève dans la famille de Cheikh Bethio

Avis de tempête chez Serigne Saliou Thioune. A l’origine de la brouille, une audience au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR