Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64

Différend avec Cheikh Amar: Serigne Khassim Mbacké va déballer après la Korité

En cette période de ramadan, Serigne Khassim Mbacké a prié pour que la paix et la concorde règnent toujours au Sénégal. Le petit-fils de Serigne Touba a également prié pour le chef de l’Etat qui effectue son petit pèlerinage à La Mecque.

Publicités

Interrogé sur son différend avec Cheikh Amar qui s’est englué dans les méandres  judiciaires, il répond par le mépris refusant de citer son nom. « Je ne suis pas responsable de ses malheurs. Il disposait d’une fortune colossale évaluée à des milliards Fcfa. Il n’en a plus maintenant et c’est difficile », déclare-t-il.

Serigne Khassim Mbacké de préciser qu’il n’a aucun  problème l’homme d’affaires. « Mais jamais je n’accepterai que cette personne qui a bénéficié de multiples soutiens du Président de la République, de la Première Dame Marième Faye Sall, s’adonne à  les clouer au pilori.. Partout où il passe, il dit du mal de ses bienfaiteurs. Je vais les défendre au prix de ma vie car, ils ne méritent pas ces écarts de langage de la part d’un homme qu’ils ont tant secouru », a martelé Serigne Khassim Mbacké.

«Je connais beaucoup de choses sur lui. On s’est rencontrés chez beaucoup de ministres de la république qui l’ont l’appuyé. L’Etat l’a beaucoup aidé mais Macky Sall n’en peut plus, c’est pourquoi il l’attaque », révèle-t-il.

«Il pense que Wade est toujours là mais le régime de Macky est différent, il faut travailler dur pour gagner de l’argent. On lui  a donné beaucoup de marchés dont il n’a jamais respecté les engagements.»

A signaler qu’il a porté plainte contre Serigne Khassim Mbacké. Entre autres griefs retenus contre ce petit-fils de Serigne Bassirou Mbacké Ibn Serigne Touba Khadimou Rassoul, des propos diffamatoires.

Serigne Khassim Mbacké qui avait déféré à la convocation des limiers du Commissariat Centrale de Dakar, se dit serein et prêt à en découdre avec son accusateur.

« Je ne regrette rien. Je suis un légaliste. Je reste confiant en la justice de mon pays. Il n’a qu’à faire 500 plaintes auprès de la Cour de la Haye», avait réagi le jeune guide religieux.

Après la Korité, il annonce une grande conférence de presse pour élucider les Sénégalais sur les lobbyings qui tournent autour du Président Sall

Vérifier aussi

Musique : Wally Seck annule son concert du 27 avril 2024

Wally Seck qui avait initialement prévu de célébrer son anniversaire le 27 avril 2024 à …