Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 6 9

Effectivité de la baisse des denrées: Des poches de résistances dans certains quartiers de Dakar

Les autorités ont du pain sur la planche. Ces dernières avaient annoncé que la mesure de baisse sera effective lundi. Dans certains de Dakar des commerçants appliquent la mesure mais d’autres ont refusé de s’y plier. L’Association des boutiquiers détaillants elle dit attendre l’état au tournant. 

L’Etat et les meuniers ne parlent pas le même langage en ce qui concerne la baisse annoncée du prix du pain.  En effet, les meuniers via l’Association des Minoteries du Sénégal (AMIS) ne comptent pas appliquer les nouvelles mesures concernant la baisse des prix sur la farine et annoncent un arrêt de la production. Une situation qui ne réjouit point le coordonnateur national des boutiquiers détaillants du Sénégal.  Selon Aliou Ba, les acteurs qui avaient pris part  aux concertations  et d’aucuns sont témoins. « Le pouvait pas aller au-delà de 650 Fcfa et le meuniers avaient déclaré une subvention de 6500 Fcfa alors que l’état avait juste garanti 4000 Fcfa. Mais nous attendons de voir », a-t-il fait savoir. Pourtant cette baisse devrait être effective dès ce lundi 24 juin. Cependant, pour le président de l’Association des boutiquiers et détaillants du Sénégal, l’Etat a mis la charrue avant les bœufs. « L’état a pris des engagements non satisfaits, mais cette baisse ne sera pas effective dans l’immédiat », a-t-il assuré. 

Publicités

Dès lors, dans certains quartiers de Dakar, les ménagères ont estimé que la baisse est effective. Comme à Grand Dakar une dame rencontrée dans la rue a noté qu’elle a acheté son pain à 150 F et le bidon d’huile à 17500 FCFA. « Ce sont les boutiquiers qui ne respectent pas cette baisse et préfèrent ajouter un excédent », a déclaré un commerçant. Par contre, d’autres ont révélé que les prix sont restés les mêmes au niveau de grand Dakar. « Rien n’a été respecté ! Le riz  se vend à plus de 500 Fcfa le Kg et l’huile à 1200Fcfa », ont laissé entendre des dames. Dans une  boutique très fréquentée, la baisse risque de ne pas être entérinée. La faute à une concertation qui ne serait pas exhaustive. Le propriétaire sous couvert de l’anonymat nous révèle qu’il peut faire des efforts sur quelques produits. « Je pourrais faire des efforts sur certains produits comme le riz à 410 le kg. Le litre d’huile à 1000 mais pour les autres hors de question de baisser les prix », a-t-il révélé.

Un autre commerçant qui revient de voyage n’était pas du tout au courant de la baisse mais compte tout de même se plier à la décision des autorités de peur de subir les conséquences. Ce n’est pas la première fois que des baisses sont annoncées, mais les commerçants trouvent toujours le moyen de contourner les barrières. Les consommateurs veulent que cela cesse.

Pour rappel, la farine du boulanger de blé de type 55, sera désormais à 15.200 francs le sac de 50 kg et la farine boulanger améliorée sera de 15.700 francs le sac de 50kg. Par conséquent, pour le prix de la baguette, il passe de 175 à 150 francs soit une baisse de 25 f. Si du côté des consommateurs, c’est un soulagement, du côté des acteurs un vrai casse-tête.

Vérifier aussi

222EZA 800x445 1

Processus de renégociation des contrats : Le président Diomaye Faye annule un accord de 459 milliards de FCFA.

Le gouvernement sénégalais a annoncé l’annulation d’un contrat de 700 millions d’euros signé il y …