Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
abdourahmane diouf 1

Enseignement supérieur: Le ministre Abdourahmane Diouf a effectué une visite à KAOLACK.

Il a été à l’Universite Sine Saloum El hadji Ibrahima Niasse (Ussen). Il a été accueilli par le préfet du département de KAOLACK Latyr Ndiaye, les adjoints au Maire Docteur Mbaye Gueye, Yaye Astou Sarr, le recteur Le recteur de l’université du Sine Saloum El Hadji Ibrahima Niasse, Ndeye Coumba Toure etc. Cette dernière a exprimé sa satisfaction à accueillir le ministre de l’ Enseignement Supérieur Abdou Rahmane Diouf.

Elle annonce dans son discours la création l’université qui a été faite sur demande gouvernementale. Bâtie en 2013, elle veut assurer la souveraineté alimentaire, répondre à l’élargissement de la carte universitaire, la création de richesse dans les terroirs et développer l’agriculture, l’agro business. Elle met le focus sur l’entreprenariat agricole.

Publicités

Des filières sont mises en place, pour répondre aux défis. Parmi lessuels, il y a la formation dont six sont labellisées. Selon Madae le recteur l’université qui a ouvert ses portes en 2019 va assurer la sécurité alimentaire du Sénégal dont plus de 7000 étudiants y frequentent.

L’engagement, l’expérience et l’excellence sont prônes. Elle mise sur le partenariat local qui qui concoure au rayonnement Institutionnel. Pour l’année 2024, le budget s’élève à 2 milliards cinq cent. Les souhaits, dit-elle, sont d’installer des fermes agricoles, des centrales solaires, un campus vert, sachant qu’elle a une vocation régionale, d’impact où les étudiants seront des catalyseurs de changements.

Les professeurs ont exprimé le souhait de voir leur budget à la hausse, d’aménager des infrastructures et de recruter d’autres professeurs. Les étudiants exposent les enjeux pédagogiques et sociaux comme l’identification des goulots d’étranglements que sont l’achèvement des chantiers, le manque d’infrastructures, l’absence d’une bibliothèque, de stage et des masters qui selon eux doivent être augmentés et l’insuffisance du personnel, etc. Le ministre de l’enseignement supérieur Abdou Rahmane Diouf annonce l’aménagement très prochainement des nouveaux locaux. Au plus tard à la rentrée scolaire au moins au mois d’octobre. Il fait part qu’il a trouvé des choses intéressante, c’est pour cela qu’il souhaite qu’Ussein continue sa montée en puissance et qu’elle soit la première université thématique de la souveraineté alimentaire. Il voit qu’une ambition de souveraineté alimentaire a été déterminante chez les étudiants, car l’université dispose de filières. Il porte une assurance quant à l’accompagnement de l’Etat.

Le ministre de l’Enseignement Supérieur de la recherche et de l’Innovation AbdouRahmane Diouf voit un bijou qui connait une saturation. Il note que l’Etat a besoin de 120 milliards FCFA et demande à la communauté universitaire de faire des propositions de solutions. Il veut un pacte pour des sacrifices nécessaires pour un enseignement supérieur stable. Il annonce qu’un nombre de 1500 enseignants chercheurs sont prévus, pour régler le problème de recrutement.

Lors de la visite, Madame le recteur Ndeye Coumba Toure a expliqué au ministre que les étudiants font des Incubations, un accompagnement des belges a permis d’avoir deux fois 20 millions FCFA, afin de pouvoir financer des Start up. Selon elle, l’université veut être une université d’impact. Les étudiants sont formés et les meilleurs vont être suivis. Elle lance un message fort et croit que di l’Etat veut atteindre la souveraineté alimentaire, c’est la voie à suivre.

Vérifier aussi

telechargement 7

Urgent ! Niger : L’armée américaine se retire définitivement du pays

L’armée américaine devrait achever dimanche le retrait de son personnel de la base aérienne 101 …