CICan
CICan

Entrepreneuriat: Le Canada accompagne 1000 femmes à promouvoir leur autonomisation

Le Ministre de l’Emploi de la Formation professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Insertion, Dame Diop, a procédé, hier, au lancement du comité technique du projet mille femmes. C’est en partenariat avec Collèges et Instituts Canada (CICan).

Dans le cadre de la coopération entre les Gouvernements du Sénégal et du Canada, un nouveau Projet dénommé  »Mille femmes » a été initié.  “Je suis Femme, j’Existe, je Participe (FEP). Il est approuvé par Affaires Mondiales Canada (AMC)”, souligne le ministre de l’Emploi de la Formation professionnelle de l’Apprentissage et de l’Insertion, Dame Diop.

A l’en croire, cela répond à une demande du Gouvernement sénégalais et s’inscrit au cœur des priorités nationales identifiées dans les plans et stratégies de l’État. FEP est mis en œuvre en partenariat avec MEFPAI et Collèges et Instituts Canada (CICan). L’initiative vise 1000 femmes, leurs familles et les communautés dans lesquelles elles sont ancrées. Le projet est inspiré de l’expérience de CICan au Brésil qui a été un véritable succès et d’ailleurs a été reprise sur financement étatique exclusif. La mise en place d’un mécanisme de VAE en formation professionnelle et technique (FPT) est déjà amorcée au Sénégal depuis plusieurs années.  » Vous me permettrez, dès l’entame de mon propos, d’exprimer l’honneur et le plaisir que j’éprouve de vous accueillir aujourd’hui au Radisson, pour la cérémonie de lancement du projet Mille Femmes et la tenue de la première réunion de son comité technique », a déclaré le ministre Dame Diop.

Qui poursuit, le projet « Mille femmes » vise à renforcer l’autonomisation des femmes parmi les plus vulnérables du Sénégal dans deux sphères que sont  le développement social et économique, en particulier par l’accès à la formation professionnelle menant à des emplois formels ou à l’auto-emploi et la citoyenneté active au sein de leurs communautés. Ce partenariat entre mon département et Affaires Mondiales Canada participe d’une volonté commune à lever, de façon adéquate, les contraintes auxquelles les femmes et les jeunes filles sénégalaises sont confrontées dans leurs automatisations économiques, politiques et sociales. S’inscrivant dans la vision du Président Macky Sall, le projet aura comme porte d’entrée les 23 guichets.”

Le   projet est déployé dans 7 régions du Sénégal (Dakar, Thiès, Saint-Louis, Diourbel, Kaolack, Kédougou, Ziguinchor) et les interventions se feront dans quatorze 14 établissements de formation professionnelle et technique (FPT). Ciblant les femmes parmi les plus vulnérables du Sénégal. L’objectif d’autonomisation politique, économique et sociale se fera par la méthodologie de la Valorisation des Acquis de l’Expérience (VAE). Cette dernière est une procédure de certification permettant à toute personne, quel que soit son âge, son niveau d’étude ou son statut, de faire valider son expérience professionnelle pour l’obtention d’un diplôme, titre ou d’un certificat de qualification d’un professionnel.

Abondant dans le même sens, Marie-Josée Fortin, directrice des partenariats internationaux, collèges et instituts Canada (CICan), indique que, le  projet Mille femmes est d’une durée de 5 ans.  Le Projet bénéficie d’une contribution de dix-huit millions de dollars canadiens (18 000$ CAN) d’Affaires mondiales Canada (AMC). Aujourd’hui, le projet propose d’amener les établissements à ouvrir leurs portes à une nouvelle clientèle. CICan est la voix nationale et internationale de l’ensemble des collèges, cégeps, polytechniques, instituts publics du Canada. Les connaissances et le savoir-faire spécialisé du réseau CICan contribuent à la réduction de la pauvreté et des inégalités, en particulier pour les femmes, les jeunes et les groupes défavorisés en soutenant la transformation des systèmes éducatifs, en formation technique et professionnelle dans plus d’une vingtaine de pays. Grâce à des partenariats solides avec les gouvernements, les programmes de CICan contribuent au développement d’une éducation axée sur l’emploi et plus accessible.” Le Projet utilisera la méthodologie de la valorisation des acquis de l’expérience (VAE) et soutiendra le développement de formations adaptées aux besoins des femmes. De plus, des services d’accompagnement aux femmes seront mis en place pour assurer l’accès et le maintien aux études ainsi que l’accompagnement au moment de l’insertion au marché du travail”, a maintenu la directrice des partenaires internationaux.

 

A propos de Mor Fall

Check Also

Economie: Le ministre Amadou Hott signe deux conventions de financements

Hott signe deux conventions de financements

Le Sénégal vient de signer deux nouvelles conventions avec la banque Africaine de Développement. En …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Rewmi Actu

GRATUIT
VOIR