Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Sans titre 4

Exploitation du Pétrole et gaz: Le ministre Antoine Félix Diome dévoile l’état d’avancement des 3 grands projets du Sénégal

Le ministre du pétrole et des énergies, Antoine Félix Abdoulaye Diome dans le cadre de la collaboration entre le gouvernement et les médias, a échangé avec eux. L’objectif est d’informer le public de manière efficace et équilibrée sur des sujets d’intérêt général notamment sur le pétrole et le gaz.

Face à la presse, le ministre Antoine Félix Diome est revenu sur des points concernant l’état d’avancement des projets pétroliers et gaziers au Sénégal. D’abord, il a été l’occasion pour le ministre du pétrole et des énergies, de revenir sur la récente adhésion du Sénégal au forum des pays exportateurs de gaz.

Publicités

Revenant sur les projets pétroliers et gaziers, le ministre rappelle que 3 sont actuellement retenus au Sénégal. Il s’agit du projet Grande Tortue Ahmeyim (GTA) avec la Mauritanie avec un taux d’exécution est d’environ de 92%. Le ministre précise que dans ce projet,  il y a une composante s’occupant des installations sous marines, la composante FPSO étant l’unité de traitement et de production du gaz, la FLNG qui est l’unité se chargeant de liquéfier le gaz naturel et le hub terminal avec un taux d’exécution satisfaisant.

Antoine Félix Diome précise que la seule composante qui était dans une phase critique était bien évidemment, le FPSO qui est d’ailleurs au niveau de Tenerife en Espagne et presque achevé et devrait regagner bientôt, le champ, rassure le chargé des énergies et du pétrole au Sénégal. Ce qui va pousser le Sénégal vers un first gaz au 3e voire 4e trimestre de l’année en cours. Concernant le projet Sangomar, le taux d’exécution est d’environ 95% et le premier baril est attendu entre mai et juillet de l’année 2024.

Pour le projet Yakaar et Teranga, dans le bloc de Kayar Offshore profond, à la suite de la recomposition de l’association avec le départ de BP (à l’amiable), avec Cosmos, un nouveau concept est envisagé, visant selon les instructions du chef de l’Etat Macky Sall, deux axes: le gaz to Power et le gaz to industry. À terme, ces projets devront améliorer substantiellement, « les conditions de vie des populations et dans la plus grande transparence » précise le ministre.  Revenant sur l’admission du Sénégal au forum des pays exportateurs de gaz, Antoine Félix Abdoulaye Diome s’en réjouit et note les avantages pour le Sénégal. D’abord, elle permettra une collaboration fructueuse et mutuellement bénéfique. Aussi, le Sénégal bénéficiera de l’expérience de ses membres.

En définitive, cette adhésion sera une opportunité pour tous les pays membres de disposer d’un droit souverain sur leurs ressources en gaz naturel et sur leur capacité à développer dans la plus grande transparence leurs ressources et dans un cadre respectueux de l’environnement.

Vérifier aussi

denrees inflation

Baisse des prix des denrées : l’Etat va injecter près de 53,4 milliards de Fcfa

L’Etat du Sénégal a annoncé la baisse des prix des denrées de premières nécessités. Pour son …