Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
Tamba: Un faux "Mbacké Mbacké" arrêté pour usurpation d'identité et de détention de drogue
Tamba: Un faux "Mbacké Mbacké" arrêté pour usurpation d'identité et de détention de drogue

Extorsion de Fonds à la Cité Mixta : Il soutire 800.000 francs à un commerçant qu’il a filmé nu 

Alpha Ibrahima D. et sa bande (trois prostituées) ont été interpellés à la Cité Mixta suite à la plainte du commerçant Amdy N., lequel a porté à la connaissance des éléments de la section de Recherches des faits de collecte illicite de données à caractère personnel, de détention d’images contraires aux bonnes mœurs, d’extorsion de fonds et de proxénétisme. Attraits ce lundi 18 septembre, devant le tribunal de Dakar, les prévenus risquent des peines de six mois et un an ferme. 

Alpha Ibrahima D. s’était fabriqué une fausse identité sur Facebook afin de tromper son monde. Se faisant passer pour une femme, à l’aide d’un faux profil, le mis en cause proposait à des hommes des appels vidéos sensuels contre 10.000 francs. C’est dans ces circonstances que Amdy N., commerçant établi à Ziguinchor, est tombé dans son piège.
Après avoir filmé le sexe du malheureux, Alpha Ibrahima lui a réclamé de l’argent pour ne pas divulguer la sextape sur la toile. Depuis, il soutirait des montants à sa victime qui lui a remis au total 800.000 francs. Le maître-chanteur aurait par la suite mis les vidéos à la disposition des membres de sa bande, en l’occurrence les nommées Ndiaye D., Toutou K. et Sokhna G., lesquelles sont très actives dans la prostitution en ligne. Désemparé, Amdy a déposé une plainte contre X à la section de Recherches le 28 juillet 2023. Au cours de leurs investisgations les gendarmes ont appris que les mis en cause vivent dans un appartement, sis à la Cité Mixta. C’est ainsi qu’ils se sont rendus sur les lieux pour procéder à l’attestation du quatuor. La perquisition de l’appartement s’est soldée par la découverte d’une centaine de préservatifs, de trois lubrifiants et trois portables de marques diverses. À l’interrogatoire, Alpha Ibrahima a reconnu avoir filmé la vidéo dans laquelle le plaignant exhibait son sexe. Ndiaye D. a renseigné avoir loué l’appartement à 150.000 francs le mois pour y mener ses activités de prostitution. Ainsi elle a déclaré avoir hébergé Alpha Ibrahima pour sa sécurité et celle de ses amies. Célibataire et mère de deux enfants, Ndiaye D. a ajouté qu’elle exerçait aussi le proxénétisme .
Les filles qu’elle recrutait, lui versaient 50.000 francs la semaine. Toutou K. a indiqué qu’elle remettait quotidiennement 10.000 francs à Ndiaye D. Toutefois, les trois dames ont affirmé qu’elles ne savaient rien de la vidéo pornographique que Alpha Ibrahima D. utilisait pour soutirer de l’argent au plaignant. L’enquête a révélé que Alpha Ibrahima menaçait également de diffuser les images obscènes d’un émigré vivant en Espagne. Sur ce, ce dernier lui a envoyé 20.000 francs. Cependant, les prévenus ont contesté les faits à la barre du tribunal des flagrants délits de Dakar où ils ont comparu hier, pour collecte illicite de données à caractère personnel, détention d’images contraires aux bonnes mœurs, extorsion de fonds et proxénétisme. Alpha Ibrahima n’a admis qu’avoir proposé des appels vidéos à des hommes moyennant 5.000 francs.
Divorcée et mère de quatre enfants, Sokhna G., 37 ans, a allégué qu’elle était de passage dans l’appartement pour préparer à manger à Ndiaye D. Ce que celle-ci a confirmé. Prenant ses réquisitions, le parquet a sollicité un an ferme contre Alpha Ibrahima D. et six mois ferme à l’encontre de Toutou K. et Ndiaya D..S’agissant de Sokhna G., le représentant du Ministère public a requis sa relaxe. Me Iba Mar Diop et ses confrères ont, pour leur part, plaidé la relaxe de tous les prévenus qui connaîtront leur sort le 25 septembre prochain.
KADY FATY 

Vérifier aussi

Thiès : Un enseignant victime d’une agression

Un enseignant de l’école élémentaire de Keur Modou Ndiaye a été retrouvé mort mardi à …