Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
telechargement 4 4

Fortes pluies en banlieue : Plusieurs quartiers se noient sous les eaux

Plusieurs quartiers se noient sous les eaux de pluies après les fortes pluies qui avaient été enregistrées hier, rendant impraticable certaines rues, bloquant ainsi des activités des citoyens. Et pourtant des mesures visant à atténuer les souffrances des populations dans ce sens avaient été prises mais jusque-là, le problème tarde à être résolu définitivement.

Le constat qui a été fait au niveau de plusieurs quartiers où nous, nous étions rendus. Vers 10 heures, Keur Massar, Tivaouane Peul, Yeumbeul nord et sud, Malika, Mbao brefs plusieurs quartiers de la banlieue ont reçu  les premières  pluies de la journée. Les populations avaient du mal à vaguer  de leurs préoccupations surtout au niveau des zones comme Thiaroye où la route du « Tally Diallo » était complétement coupée par des eaux de pluies stagnantes.

Publicités

Les voitures faisaient de grands tours pour transporter les passagers.  Certains empruntaient des charrettes pour rallier l’autre rive. Marché « Bou Bess » de Guédiawaye était inaccessible. Les voitures du transport en commun profitent de cette situation pour augmenter les tarifs ou pour parcourir de courtes distances. C’est la pluie qui a causé   un désagrément total. Les habitants des localités comme Bène Baraque, Sicap Mbao et Diamagueune ont vécus de la même situation.

La banlieue patauge déjà dans les eaux, en ce début d’hivernage 2024. Plusieurs maisons ont été englouties, laissant ainsi un décor sans précédent. Et pour faire le constat, il faut descendre sur le terrain surtout aller à Keur Massar où les populations n’ont pas manquer de déverser leur colère sur les autorités. Interrogées par Rewmi, les personnes rencontrées dont la majeure partie est victime qui est dans le désarroi, appelle les nouvelles autorités á les venir en aide.

Yeumbeul Nord avait déjà pris les devants…

Au niveau des zones basses, l’eau était en train d’être évacuée au moment où le ciel ouvrait ses vannes. Des équipes techniques de la mairie étaient en place, suite à l’installation des motopompes, il y a près d’une semaine avant la tombée de la première goutte en banlieue. Les canalisations qui déversent l’eau dans les bassins de rétentions qui se trouvent connectés avec le lac de « Worwaye » et le lac « Oui », avaient été déjà écrêtées pour faciliter l’évacuation de l’eau de pluie au niveau de certaines zones. Conscient que les inondations peuvent entrainer de graves conséquences sur la vie des habitants de sa commune, Babacar Ndao qui est le maire de Yeumbeul Nord avait déjà pris les devants.

Vérifier aussi

images 6

Collectif Stop Excision: Appel urgent à l’action , Maintien de la loi sur les mutilations génitales féminines en Gambie

«Les Mutilations Génitales Féminines ou Excision(MGF) sont reconnues partout dans le monde  comme une violation …