Go: Adji Sarr retourne à ses fourneaux.
Go: Adji Sarr retourne à ses fourneaux.

GO : Un nouveau « fans club » pour Adji Sarr 

Comme par hasard ! Alors que tout le monde a encore les yeux braqués sur l’affaire Sitor Ndour ou le cas Nabou Dash ( Bon sang, pourquoi on ne la drogue pas, celle-là, pour lui arracher le téléphone avec lequel elle fait des vidéos choquantes tous les jours ?), voilà que du néant, sort un groupe de jeunes filles de la banlieue, pour venir porter assistance à  Adji Sarr, comme elles disent.
Pas un peu tard tout de même,  puisque l’affaire a déjà fête son premier anniversaire ? A quoi sert un nouveau combat quand le dossier est pendant devant Dame  Justice,   même si cette dernière ne se presse pas du tout  ?
 En tout cas pour beaucoup de sénégalais qui commencent à se lasser de cette histoire, ce groupe de filles mal fagotées qu’on a vues à la télé, ne cherchent que leur part d’un gâteau de business, après avoir suivi les exemples d’une  Maty 3 Pommes, d’une Gabrielle  Kane, ou d’une Françoise  Hélène Gaye, toutes devenues riches après une intrusion dans le cercle de défense.
Avant le dossier Adji Sarr en effet, tout ce beau monde trainait le Diable par la queue. Mais aussitôt après leur adhésion au club, chacune d’entre elles s’est retrouvée avec une fortune. Assez pour permettre à Françoise de pouvoir s’acheter cash une maison « brand-new », assez pour Maty pour l’inciter à rentrer au pays qu’elle fuirait depuis des années à cause d’innombrables « ndioudj-ndiadj » assez pour la capitaine Gabi qui fait maintenant des dons de 67 millions de nos francs alors que naguère, ses moyens ne lui permettaient pas autant de largesses.
Mais comme dit Modou mon cadet : « à vaincre sans pain riche, on triomphe sans Gloria. »
Sébé

Vérifier aussi

GO: Un capitaine d’industrie n’est pas un mousse politique 

Ahuri ! Ebahi! A la lecture d’un article signé par un site de la place …