Uploader By Gse7en
Linux rewmi 5.15.0-94-generic #104-Ubuntu SMP Tue Jan 9 15:25:40 UTC 2024 x86_64
meurtre

Les dessous du meurtre de l’enseignant Bassirou Mbaye

Nous en savons un peu plus sur les raisons de la mort de Bassirou Mbaye, enseignant à l’école élémentaire Théophile Turpin à Ndiafatt. Il a été battu à mort  à coups de gourdin par l’élève Baye Cheikhou Mbengue pour une facture d’électricité.

Publicités

Les faits remontent dans la nuit du jeudi à vendredi 22 décembre 2022 , alors que l’enseignant corrigeait, dans sa chambre,  ses copies. Il reçoit la visite surprise de Baye Cheikhou Mbengue, le neveu de son bailleur, chez qui il a passé plusieurs années.

Bassirou Mbengue a eu, quelques jours avant, un échange houleux avec le jeune Baye Mbengue, qui lui réclamait sans succès la facture d’électricité de leur verger dont le présumé meurtrier en avait la charge.

Le jeune avait aussi en charge de la vente du lait caillé dans le verger de son père. Jeudi dernier, ils ont fait l’état des comptes et Bassirou a constaté un énorme trou dans les recettes.

Bassirou Mbaye a fait part des irrégularités décelées au vieux. Ce dernier a chassé son fils de l’entreprise. Ce qui n’a pas été du goût du présumé meurtrier ».

C’est suite à cela qu’il a proféré des menaces de mort contre l’enseignant, qui s’en est ouvert à la tante du présumé meurtrier.

« Vendredi dernier, le meurtrier s’est introduit dans la chambre de la victime et lui a asséné des coups de gourdin. Évacué à l’hôpital de Kaolack, il sera transféré à Dakar où il succombera d’un traumatisme crânien », raconte avec amertume un collègue de la victime.

L’enseignant laisse derrière lui une femme et deux enfants. Il est peint comme un enseignant émérite, qui tenait une classe de CM2.

Vérifier aussi

telechargement 9 4

Kédougou : 20 personnes arrêtées aprés le démantèlement des sites d’orpaillage clandestin à Saraya

La semaine dernière, les éléments de l’armée sénégalaise ont intensifié leur lutte contre l’orpaillage clandestin …