Litige foncier à Mbeye: Le Khalife de Bambilor demande au président la révision des titres fonciers délivrés depuis 2006

La révision des titres fonciers octroyés de 2006 à 2023. C’est ce que demande le khalife de Bambilor. « Nous souhaitons que le président Macky Sall nous reçoive pour qu’on puisse lui expliquer ce qui se passe dans la zone. Et nous demandons qu’il fasse la révision de tous les titres fonciers distribués depuis 2006 à défaut de les geler », a indiqué Thierno Amadou Ba lors d’une réunion publique organisée chez lui à Bambilor. 

Le khalife de Bambilor de préciser: « je ne dis pas que ces titres fonciers sont des faux mais nous ignorons sur quelles bases ils ont été octroyés », a-t-il fait savoir. Thierno Amadou Ba dit trouver incompréhensible le fait qu’une étendue de 100 ou 200 hectares soit affecté à une seule personne « au détriment de milliers d’autres ». « Ces milliers de personnes se sont battues pour pouvoir acheter un terrain et jusqu’à présent, elles courent derrière leurs biens, c’est la raison pour laquelle je demande, encore une fois au président de la République d’annuler tous les baux le temps d’y voir plus clair.
Les éleveurs n’ont plus d’espace pour leur bétail idem pour les agriculteurs qui ne disposent plus de terres pour cultiver. Il n’y plus d’espace pour les habitants, les jeunes mariés habitent toujours chez leurs parents faute d’espace pour pouvoir construire et il faut trouver une solution à cette situation », a-t-il argumenté.
 Le guide religieux de rappeler que Bambilor ne dispose ni de cimetières, ni d’hôpitaux entre moins d’espaces de jeux pour les enfants: « tout ceci constitue des manquements pour notre localité et il est inadmissible d’octroyer des milliers d’hectares à des individus qui n’habitent même pas dans la localité au détriment des habitants de la commune de Bambilor. C’est un cri de coeur. C’est la première fois que j’aborde ce sujet en public et si je l’ai fait c’est parce que nous sommes fatigués et dépassés par la situation », a dit le khalife de Bambilor.
Pour rappel, une histoire de litige foncier secoue la localité de Mbèye. En octobre dernier, les habitants qui s’opposaient à la démolition de leurs champs se sont frottés aux forces de l’ordre. Ces derniers accusent l’homme d’affaires Serigne Sonhibou Seck de s’être accaparé « illégalement plus d’une vingtaine d’hectares dans ce village ».
Dans cette affaire, le maire de Bambilor, son deuxième adjoint et le frère de ce dernier avaient été arrêtés avant d’être libérés.

Vérifier aussi

Evaluation de la Stratégie Nationale pour l’Equité et l’Egalité de genre: Le ministre de la Femme relève des avancées significatives

Le Ministère en charge de la Femme, à travers la Direction de l’Equité et de …